Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, août 13, 2022

Un oiseau drone pour tester les systmes de dtection des oliennes

-

Limiter des collisions souvent mortelles entre l’avifaune et les oliennes, tel est le rle des systmes de dtection des oiseaux associs des dispositifs d’effarouchement. Pour valuer leur efficacit, place au drone mimtique. Interview croise.

Situ entre les communes de L’chelle-Saint-Aurin, Armancourt, Marquivillers et Dancourt-Popincourt, dans la Somme, le parc olien des Tulipes, compos de dix oliennes, a t inaugur le 1er fvrier 2021. Selon son tude d’impact, deux sites Natura2000 se trouvent dans un rayon de 20 km, ce qui, selon elle ne prsente aucune incidence significative. Aussi, la zone serait en dehors des principaux couloirs de migration de l’avifaune . Il a nanmoins t recens 56espces d’oiseaux, dont 26 patrimoniales.

En moyenne, selon la dernire tude ralise par la Ligue de protection des oiseaux (LPO), une olienne tue chaque anne sept oiseaux et une dizaine de chauve-souris. Il faut dire qu’en bout de pale la vitesse de rotation peut dpasser 250km/h. Les individus touchs sont plus ou moins nombreux, ce qui engendre de vraies rflexions sur la prservation de la biodiversit.

Par consquent, des socits comme H2air, qui gre le parc olien des Tulipes, valuent diffrents systmes de dtection afin de rduire ces impacts, une faon de devancer une future rglementation plus stricte en matire de biodiversit.

Un systme combinant prise d’images et intelligence artificielle

Dans la thorie, le dispositif de dtection est compos de camras connectes un programme d’intelligence artificielle cens percevoir les espces cibles et dclencher un son d’effarouchement ou, au pire, mettre les oliennes l’arrt: explication avec Marie Bartier, responsable environnement chez H2air, voir l’interview vido.

Mais ces systmes demeurent perfectibles. Les paramtrages sont amliorer, selon Charles Strauss, charg d’tudes chez H2air, qui a suivi l’exprience du drone oiseau. Un drone mimtique qui ressemble un faucon plerin et imite son vol. Le but tant de mieux valuer les systmes de dtection, explication dans l’interview vido.

Selon la LPO, ces dispositifs rduiraient srement l’impact, cependant la mortalit subsiste d’autant qu’une grande partie des vols d’oiseau et de chauve-souris s’effectuent la nuit, donc c’est encore plus compliqu pour les systmes de dtection. Mais 90% de la solution rside dans le choix de l’implantation des parcs oliens. Lorsqu’il existe de vrais enjeux pour l’avifaune, les parcs ne devraient pas pouvoir tre dvelopps, explique,dans la vido, Geoffroy Marx, responsable du programme nergies renouvelables et biodiversit de la LPO.

Autant de rflexions qui seront prsentes au sminaire olien et biodiversit, les 17 et 18novembre prochains au Musum national d’histoire naturelle, Paris, o seront exposes les avances du projet Mape sur la rduction de la mortalit aviaire dans les parcs oliens en exploitation,qui runit l’ensemble des acteurs concerns par le sujet.

Article publi le 15 septembre 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici