Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

une filire en transition et sous tension

-

Filire industrielle dsormais installe dans le schma franais de la transition nergtique, la mthanisation vit actuellement une transition sous tension. Le salon Expobiogaz 2021 nous a donn l’occasion d’en prendre la temprature.

Le salon annuel Expobiogaz, tenu Metz les 1er et 2 septembre, a port un constat: la filire du biomthane amorce aujourd’hui une transition sous tension. L’accomplissement des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’nergie (PPE) est en bonne voie, comme l’a assur Thierry Baig, directeur rgional dlgu de l’Agence de la transition cologique (Ademe), lors du salon. Le secteur reste cependant soumis aux contraintes de la rglementation des installations classes pour la protection de l’environnement (ICPE) et des dernires mesures tarifaires qui rendent son dveloppement actuel plus ardu, selon certains professionnels.

Dans le mme temps, la gestion des externalits de la mthanisation, positives comme ngatives, soulve de plus en plus de questions dans la socit civile la suite, notamment, d’une pollution de l’eau dans le Finistre. Pourtant, des solutions mergent pour que l’volution de la filire s’amorce avec plus de vigilance et de prcision.

Le secteur en chiffres

Au dbut de cette anne, la France comptait 1070units de mthanisation. Environ 80% sont consacres la cognration ( savoir, la production d’lectricit et de chaleur partir du biogaz), le reste pratiquant l’injection de biomthane dans le rseau. La rgion Grand Est, qui accueillait l’dition 2021 d’Expobiogaz, compte, elle seule, 42 des quelque 200 sites de mthanisation en injection. Dans deux ou trois ans, le rseau de gaz Metz sera compos 100% de gaz renouvelable en t頻, prdit Christophe Desessard, directeur clients territoire Est chez GRDF, lors d’une confrence. Cette perspective fait cho au scnario du schma rgional d’amnagement, de dveloppement durable et d’galit des territoires (Sraddet) de la rgion Grand Est qui prvoit que le biomthane constituera la premire filire d’nergie renouvelable en 2050.

 

Nous n’avons aujourd’hui que 1000mthaniseurs, mais que se passera-t-il lorsque nous en aurons 10 000?
 

Yves Le Roux, enseignant-chercheur l’Ensaia-universit de Lorraine

 

Au regard des ressources disponibles sur le territoire, l’objectif d’une production reprsentant 10% de la consommation de gaz l’chelle nationale en 2030 est raliste, soit une production de 39 42TWh de biomthane, estimait dj le comit de prospective de la Commission de rgulation de l’nergie (CRE) dans un rapport de juillet 2019, quand bien mme le gouvernement l’a finalement fix 7% quelques mois auparavant. Le secteur de la mthanisation poursuit donc son dveloppement bonne allure. Pourtant, la limitation croissante des perspectives rend les professionnels perplexes. Nous n’avons aujourd’hui que 1000mthaniseurs, mais que se passera-t-il lorsque nous en aurons 10000?, s’interroge Yves Le Roux, enseignant-chercheur l’Ensaia-universit de Lorraine, aprs avoir pris la temprature des acteurs du secteur. Il nous faut anticiper cette volution ds maintenant.

La rglementation comme contrainte

En juin 2021, de nouvelles modifications ont t apportes la rglementation des ICPE pour les sites de mthanisation. Toute cette rglementation s’oriente vers un dveloppement vertueux de la mthanisation, argue Maud Berger, charge de mission biomasse pour la Direction rgionale de l’environnement, de l’amnagement et du logement (Dreal) de la rgion Grand Est. Si cette mesure rglementaire pose un cadre jug ncessaire par les acteurs de la filire, sa complexit croissante commence en dranger plus d’un.

Certaines modalits sont contraignantes et ce n’est pas plus mal, mais pour d’autres, on a du mal comprendre comment les appliquer, estime notamment Marc Schlienger, dlgu gnral du club Biogaz ATEE. Ainsi, l’implantation d’une sonde de temprature sur les intrants stocks sur site et le bchage systmatique pour les intrants issus de cultures intermdiaires vocation nergtique (Cive) constituent des mesures controverses chez les exploitants pour leur dangerosit potentielle d’application.

Ce sentiment est partag par Silvre Adam, agriculteur-mthaniseur et trsorier de l’Association des agriculteurs-mthaniseurs de France (AAMF): Actuellement, on ne sait pas o on va. La rglementation volue trop vite et cela limite le nombre de projets. Heureusement, certains dispositifs continuent d’ouvrir le champ des possibles. titre d’exemple, l’Ademe a annonc le lancement prochain d’un nouvel appel d’offres centr sur la rcupration des biodchets dans les 100 kilomtres autour d’un site de mthanisation. Les laurats seront slectionns en juin 2022. Pour rappel, chaque collectivit sera soumise, d’ici fin 2023, l’obligation de traitement de ses dchets organiques.

La rvision tarifaire comme opportunit

Le secteur est aussi soumis une autre contrainte: une rvision tarifaire de la part de l’tat (acte en 2019, pour la cognration, et lance en 2020, pour l’injection), bientt soumise de nouveaux mcanismes extrabudgtaires inscrits dans la rcente loi Climat et rsilience. Des organes de soutien institutionnels comme l’Ademe considrent aujourd’hui avoir fait leur part, selon certains acteurs. Le modle de financement volutif avec des modalits progressives (entre les diffrentes tapes de dveloppement d’un projet), c’est fini, souligne Marc Schlienger, de l’ATEE. Les nouveaux agriculteurs-mthaniseurs, qui considrent la mthanisation comme l’opportunit de percevoir des revenus additionnels substantiels (13000 euros par an, en moyenne, selon une tude de la socit d’investissement Merdiam), s’en mfient.

Transition oblige, des solutions mergent nanmoins pour suppler les aides de l’tat comme celles offertes par des fonds d’investissement, tels qu’Eiffel, ou le financement participatif. D’aprs Laure Verhaeghe, cofondatrice de la plateforme de crowd-funding Lendosphere, les porteurs de projets ont de plus en plus le rflexe de faire appel ce dernier. Dans notre logique territoriale, le financement participatif nous intressait beaucoup, tmoigne Benot Dutertre, directeur du site CS Biogaz en Mayenne. Les personnes du territoire peuvent ainsi co-investir sans tre impliques dans une socit part entire. En juillet 2021, une usine de mthanisation dans la Vienne avait bnfici de 1,2 million d’euros de financement en quelques jours via Lendosphere.

Les externalits comme source de tension

Parmi les autres questions que partagent communment les sites de mthanisation de France, le sujet des externalits suscite peut-tre le plus de tensions au sein de la filire. Je constate sur le territoire que les tensions s’exacerbent et vhiculent des certitudes autour d’neries incroyables, confie Philippe Mangin, lu de la rgion Grand Est dlgu l’agriculture. Impacts ventuels sur la qualit de l’eau souterraine et de l’air, mauvaises odeurs, salissure des routes par le transport des digestats: la socit civile semble avoir pris conscience de toutes ces externalits ngatives et les acteurs s’en inquitent. Il y a un vrai problme de mauvaise pub sur la mthanisation, avoue Silvre Adam, trsorier de l’AAMF, se faisant l’cho de ses collgues sur le terrain.

Travailler sur l’acceptabilit savoir, communiquer sur les externalits positives de la mthanisation et ses bienfaits en termes d’nergie et de gestion des dchets est ainsi devenu une priorit pour GRDF. Il faut viser le consommateur, en aval, suggre Christophe Desessart, directeur clients territoire Est pour le gestionnaire de rseau de gaz. Voir un camion et lire « Je roule au bioGNV« , a joue sur l’acceptabilit. Dans cette optique, plusieurs initiatives prsentes lors du salon lorrain souhaitent prendre les devants en matire de transparence.

La ncessit de prendre du recul

Le but, c’est d’objectiver les choses, estime Fabiola Graveaud, directrice-associe du cabinet d’experts Enea Consulting. Ce dernier porte l’initiative d’un observatoire national des externalits de la mthanisation, avec pour intention de collecter un maximum de donnes sur le secteur et d’analyser la porte de ses externalits. Il permettrait une analyse, non plus par projets, mais territoire par territoire voire l’chelle nationale et europenne.

L’enseignant-chercheur Yves Le Roux et ses collgues de l’Ensaia-universit de Lorraine souhaitent, quant eux, prendre du recul sur la filire pour mieux engager cette transition mais aussi tudier toute l’tendue de son potentiel. L’un des sujets de leur nouvelle chaire de recherche, AgroMtha, s’attlera notamment examiner quel point l’pandage des digestats (et des micro-organismes qu’ils contiennent) peut faciliter la dgradation de la chlordcone, un pesticide qui imprgne encore le sol des Antilles, et donc assainir ce dernier. Et Yves Le Roux d’affirmer: La mthanisation est une opportunit et un levier formidable pour redonner un rle central l’agriculture.

Pollution de l’eau dans le Finistre: interrogations sur la mthanisation industrielle (article paru le 21/08/2020) La restriction de l’usage de l’eau dans 50 communes bretonnes rsulte d’une pollution occasione par une installation de mthanisation. Un vnement qui interroge sur le fort dveloppement de la filire et les risques qu’il comporte. Lire la news
Biomthane: la capacit d’injection a presque doubl en 2020 (article paru le 01/04/2021) Fin 2020, la France comptait 214 installations de biomthane raccordes au rseau gazier. La capacit d’injection annuelle atteint 3 917 GWh. Plus de 1 150 projets sont recenss, pour une capacit totale de 26,5 TWh. Lire la news
Biomthane: GRDF prsente plusieurs initiatives pour booster la filire (article paru le 03/09/2021) GRDF a dvoil trois nouveaux dispositifs pour faire progresser la mthanisation en France, l’occasion du salon Expobiogaz 2021, tenu Metz les 1er et 2 septembre dernier. Le gestionnaire a annonc, tout d’abord, qu’il participera au lancement … Lire la news
L’excutif freine les ambitions de la filire des gaz renouvelables (article paru le 01/02/2019) Le gouvernement revoit la baisse les ambitions de dveloppement du biogaz dans la programmation pluriannuelle de l’nergie (PPE) d’ici 2030. La filire fustige ce coup de frein et une baisse des tarifs d’achat du biomthane inject. Lire la news
ICPE de mthanisation: de nouvelles prescriptions applicables (article paru le 30/06/2021) Trois arrts ministriels, publis ce mercredi 30juin au Journal officiel, viennent modifier les prescriptions applicables aux installations de mthanisation relevant respectivement des rgimes de dclaration, d’enregistrement et d’autorisation … Lire la news
Soutien au biomthane: le nouveau cadre rglementaire est en consultation (article paru le 19/05/2021) Le projet de dcret qui fixe les diffrents modes de soutien au biomthane est en consultation. Il encadre les appels d’offres pour les installations produisant plus de 25 GWh par an et cre un dispositif destin dvelopper le bioGNV. Lire la news
Biomthane inject: la baisse du tarif d’achat est encadre par arrt (article paru le 24/11/2020) Un dcret et un arrt, parus au Journal officiel du 24 novembre, modifient les conditions d’achat pour le biomthane inject dans le rseau.
Le dcret n2020-1428 du 23 novembre 2020 prcise les conditions de signature et de modification d’un … Lire la news
Loi climat: de nouvelles dispositions de soutien aux nergies renouvelables (article paru le 17/08/2021) olien, solaire, hydrogne, biogaz: de nombreuses filires des nergies renouvelables sont concernes par la nouvelle loi Climat et rsilience adopte le 20 juillet dernier par le Parlement. Lire la news
Biomthane: Le financement participatif accompagne l’appropriation locale et l’acceptabilit頻 (article paru le 13/09/2021) Une rcente rvision tarifaire pousse les porteurs de projets de biomthanisation se tourner vers le financement participatif. Une alternative aux nombreux avantages, selon Laure Verhaeghe, de Lendosphere. Lire la news
Mthanisation: une mission d’information parlementaire pour valuer ses impacts (article paru le 04/03/2021)
Le groupe cologiste, solidarit et territoires du Snat a lanc une mission d’information sur la mthanisation dans le mix nergtique. La runion constitutive a eu lieu le 3 mars.
La mthanisation s’inscrit au cœur de plusieurs enjeu… Lire la news
BioGNV: Ne pas l’inclure dans le mix nergtique serait une erreur (article paru le 10/09/2021) La filire du gaz naturel vhicule se porte merveille, selon le secrtaire gnral de l’AFGNV. Nanmoins, pour se verdir compltement d’ici 2050, elle doit disposer de davantage de biomthane. Lire la news
Vers un observatoire du biomthane pour rassembler les donnes des projets (article paru le 08/09/2021) l’occasion du salon Expobiogaz 2021 Metz, le cabinet Enea Consulting a annonc porter un projet d’observatoire des externalits du biomthane, avec le soutien de Meridiam et de France Biomthane. Fabiola Graveaud, d’Enea, nous l’a prsent en dtail. Lire la news

Article publi le 14 septembre 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici