Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, juin 25, 2022

Joe Biden étend la vaccination obligatoire et tacle les anti-vaccins

-

Alexis Guilleux, édité par Gauthier Delomez
08h13, le 10 septembre 2021

Le président des États-Unis Joe Biden renforce la lutte contre le Covid-19 en rendant obligatoire la vaccination pour des millions de salariés des secteurs publics et privés. Le président durcit le ton dans un pays englué par l’épidémie, et s’en prend particulièrement aux anti-vaccins.

Joe Biden durcit le ton. Le président des États-Unis a annoncé jeudi la vaccination obligatoire pour fonctionnaires et les millions de salariés de sous-traitants travaillant avec les agences fédérales. Les salariés travaillant dans des entreprises de plus de 100 employés devront aussi se faire vacciner ou tester régulièrement. Au total, 80 millions d’Américains n’ont pas reçu leur première dose. Dans un pays englué par l’épidémie de Covid-19 et son variant Delta avec encore 1.500 personnes par jour, le président Joe Biden tape du poing sur la table et cible particulièrement les anti-vaccins.

« Nous avons été patients, mais notre patience est à bout. Et votre refus a un coût pour nous tous », déplore Joe Biden. La vaccination est pourtant ouverte à tous les Américains depuis mi-avril, mais 25% de la population n’a toujours pas reçu une première dose. Les États-Unis sont désormais en retard sur l’Europe de l’ouest. C’est pourquoi le président a pris de nouvelles mesures jeudi. La Maison-Blanche rend le vaccin obligatoire pour tous les fonctionnaires et les sous traitants de l’État américain. Les salariés du secteur privé qui travaillent dans des entreprises de plus de 100 employés devront se faire vacciner ou tester régulièrement.

« Protéger les vaccinés des salariés non vaccinés »

« Nous allons protéger les travailleurs vaccinés de leurs collègues non vaccinés », affirme le président américain. Il en profite pour épingler les élus républicains qu’il accuse de saper la lutte contre l’épidémie. De nouvelles sanctions financières seront mises en place pour les entreprises qui ne respectent pas les règles sur la vaccination ou pour les personnes qui ne portent pas de masques dans les transports en commun.

« Si vous enfreignez les règles, préparez-vous à payer et par la même occasion, montrez un peu de respect ! », clame Joe Biden. Avec 650.000 décès, les États-Unis restent le pays le plus endeuillé depuis le début de la pandémie.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici