Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, juin 25, 2022

les Afghanes de plus en plus menacées par les talibans

-

Margaux Benn
07h40, le 05 septembre 2021, modifié à
08h15, le 05 septembre 2021

À Kaboul, un petit groupe de femmes a manifesté pour ses droits samedi, avant que les talibans interviennent pour menacer ces activistes. Un exemple supplémentaire des violences qui pèsent sur les Afghanes dans un pays tombé aux mains des islamistes.REPORTAGE

« C’est comme une mort lente. Ils veulent juste nous effacer du pays. » Comme quelques autres courageuses, Tahmina, 32 ans, activiste féministe afghane, a manifesté samedi dans les rues de Kaboul pour demander aux talibans de respecter ses droits. « L’un d’eux s’est approché de moi avec un air terrifiant et m’a dit que je devrais rentrer chez moi », raconte-t-elle au micro d’Europe 1. « Il m’a aussi dit que mon voile n’était pas approprié. Pourtant, j’étais vêtue d’un grand voile noir. »

Nombreuses sont les Afghanes qui risquent leur vie

Une jeune femme a même été blessée lorsque les extrémistes sont venus s’en prendre aux récalcitrantes. Depuis que Kaboul est tombée entre leurs mains, il y a trois semaines, les femmes ne peuvent plus travailler. Et nombreuses sont celles qui risquent leur vie, à l’instar de Nabila Monawary. Cette juge est menacée par les talibans, ce qui l’oblige à changer de logement tous les trois jours avec son mari et leurs deux enfants.

« Les talibans ont libéré tous les détenus de la prison », alerte-t-elle. « Certains étaient incarcérés pour avoir été violents avec leurs femmes, que j’aidais dans leurs procédures de divorce. Maintenant, ces hommes sont libres et leurs femmes sont en grand danger. »

Alors que le gouvernement taliban doit être annoncé dans les jours qui viennent, l’Afghanistan risque de devenir encore plus invivable pour des millions de femmes. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici