Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, juin 25, 2022

3 listes vont se partager les suffrages des

-

Les électeurs d’Apatou retournent aux urnes le 5 septembre prochain pour élire leur nouveau maire, Le scrutin ayant été annulé, trois candidats se présentent à cette élection, Laurietta Carolina, Edwin Moïse et Gérard Fati.

Le feuilleton électoral à Apatou arrive à son terme avec l’élection du nouveau maire le 5 septembre prochain, date du premier tour de scrutin.

Qui occupera le poste de maire de cette commune du fleuve qui compte 8 431 habitants ? Ils sont trois candidats en lice. 

La liste Agir ensemble pour Apatou avec Laurietta Carolina

Laurietta Carolina, est la première femme à se présenter dans une des communes du fleuve. Mère de deux enfants, diplômée en droit et directrice des ressources humaines à Apatou.
Très active, par ailleurs, elle cumule plusieurs fonctions associatives. Présidente de l’association du groupement du developpement agricole d’Apatou, également présidente de la CUMA d’Apatou (coopérative d’utilisation de matériel agricole) et secrétaire générale de la FDSEA, Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles de Guyane. Enfin, cette jeune femme est aussi membre du conseil d’administration de la SAFER Guyane et depuis 2020 conseillère municipale de Saint-Laurent-du-Maroni. Au cœur de son programme, le foncier, l’agriculture mais aussi les urgences du quotidien.

Le reportage de Myriam Ponet et Eric Léon

 

La liste Alliance citoyenne pour le renouveau d’Apatou avec Edwin Moïse

Candidat malheureux aux élections de 2020, il était arrivé derrière le vainqueur Paul Dolianki avec 28% des suffrages contre 50,46 % pour Dolianki.
Cet Apatoutien de 49 ans est père de 5 enfants et principal adjoint du collège d Apatou puisqu’il a été le 1 er adjoint de Gérard Amayota de 2001 à 2008. 

Homme de terrain, il a une vision pragmatique de l’action politique à mener. Selon lui avant de lancer de grands projets autour du foncier, la grande problématique de la commune, certaines urgences méritent qu’on s’y attelle ès les premiers mois de mandature /

Le reportage de Myriam Ponet et Eric Léon

Une troisième candidature celle de Gérard Fati

Il serait un nouveau venu en politique mais pas si nouveau que cela finalement affirment ses supporters. Gérard Fati a travaillé dans l’ombre pendant de nombreuses années pour Apatou depuis l’hexagone. Enfant du pays, parti pendant 30 ans et de retour chez lui suite à l’inéligibilité de Paul Dolianki.
Gérard Fati n’est autre que le frère de Paul Dolianki et le fils de François Fati, maire d’Apatou pendant 11 ans, dans les années 90.

Le reportage de Myriam Ponet et Eric Léon

 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici