Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juin 26, 2022

le rapport complexe entre nergies renouvelables, biodiversit et sites protgs

-

Face aux ambitions nergtiques de la France, l’olien offshore se dveloppe actuellement un rythme croissant. Un rcent rapport du CNPN pointe du doigt ses impacts sur la biodiversit et le juge incompatible avec la protection des sites Natura 2000.

Le 6 juillet dernier, le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) a rendu un rapport analysant l’impact de l’olien en mer (ou offshore) sur la biodiversit et les paysages. Ce document, et les avis qu’il contient ce sujet, est le rsultat d’une autosaisine, ralise en rponse au dveloppement croissant du secteur.

Motive par des objectifs nergtiques toujours plus ambitieux, l’implantation de nouveaux parcs oliens offshore va aller croissante dans les prochaines annes et aura potentiellement des consquences sur la biodiversit marine. Parmi eux, celui de Saint-Brieuc (Ctes-d’Armor) en cours de construction est dj cibl par plusieurs plaintes et recours, notamment de la part de l’ONG Sea Shepherd. Dot de 62 oliennes de 8 mgawatts (MW), pour un total de 496 MW, il devrait tre mis en service en 2023.

Pour le CNPN, et notamment Maxime Zucca, ornithologue et co-auteur du rapport, le rythme de dveloppement du secteur est en dcalage total avec l’ide d’un dbat scientifique clair頻. Cependant, Matthieu Monnier, adjoint du dlgu gnral de France nergie olienne (FEE), assure que les oprateurs de projet ont dsormais une marge de manœuvre pour intgrer pleinement des enjeux de biodiversit頻.

L’avifaune, premire victime

Pour rappel, l’olien pos privilgi jusqu’ici en amont de la trs rcente entre en scne de l’olien flottant ne peut tre positionn qu’ moins de 50 mtres de profondeur, ce qui limite leur implantation aux zones ctires, souvent riches en biodiversit. Le hic, compte tenu du dveloppement rapide du secteur, est que l’tat actuel des connaissances de l’impact de l’olien offshore sur la biodiversit serait, malheureusement, assez maigre. Matthieu Monnier concde mme que ce qui est amliorer dans le cas franais, c’est la connaissance gnrale sur le milieu et la biodiversit marine. Toutefois, les quelques donnes disponibles portent croire que l’avifaune marine (ensemble des espces d’oiseaux marins) serait la premire victime de la conqute des zones ctires par les oliennes.

titre de comparaison, le document du CNPN indique qu’en milieu terrestre, l’olien proximit de ZPS [zones de protection spciale, relatives aux oiseaux] tue deux fois plus d’oiseaux qu’ailleurs. En milieu marin, une tude d’impact d’un parc olien belge de 55 oliennes situ 46 kilomtres de la cte a valu un taux de mortalit de 2,4 golands tus par olienne et par an. Les oiseaux sont attirs par les socles (aussi appels jackets pour les oliennes poses ou flotteurs pour les oliennes flottantes), qu’ils peuvent considrs comme support. Ils s’exposent ainsi accidentellement une collision directe et fatale avec les pales en rotation: le perchoir devient alors un pige, illustre Maxime Zucca.

Une probabilit de collision mme faible l’chelle d’un parc olien peut devenir dltre sur un parcours migratoire et a fortiori en termes de mortalit au cours de la vie de l’oiseau. En France, huit cadavres d’oiseaux, trs probablement tus par collision, ont notamment t retrouvs sur le flotteur du prototype d’olienne flottante FloatGen en cours de test au large du Croisic (Loire-Atlantique), indique le rapport.

   

Rpartition actuelle des projets de parc olien (poss ou flottants) sur les trois faades maritimes de France continentale.
© RTE / CNPN

 

   

Perturbation de la dynamique des populations

Selon le CNPN, une seule augmentation de 5% de mortalit serait incompatible terme avec la survie des espces d’oiseaux marins, voire mme 1% pour les espces vulnrables ou en dclin. En consquence, le Conseil national estime incompatible les ambitions de la Commission europenne (34000 oliennes offshore pour 300 GW d’ici 2050, contre 5 5000 pour 26,3 GW aujourd’hui) et donc de la France (entre 22 et 62 GW d’ici 2050, selon RTE) avec la dynamique de population de plusieurs espces d’oiseaux. Et en premier lieu sont concerns le goland brun (Larus fuscus), le goland marin (Larus marinus) et la mouette tridactyle (Riss tridactyla).

D’autres espces, quant elles, vitent compltement les zones o sont implantes des oliennes, remarque l’ornithologue membre du CNPN: elles vont ailleurs, oui, mais o? On ne le sait pas mais on constate que cela traduit une grande perte d’habitat, ce qui peut causer une comptition accrue et des cosystmes perturbs. L’implantation de parcs oliens posent d’ailleurs problme dans certaines zones au niveau migratoire. Le goulot d’tranglement de la Manche constitue un passage oblig pour bon nombre d’oiseaux migrateurs. Dunkerque, qui comprend justement un projet de parc olien en mer, 1,3 millions d’oiseaux transitent chaque automne sur un front de quelques kilomtres au cours de leur migration.

L’vasion des mammifres marins

Les parcs oliens en mer ne touchent pas seulement l’avifaune marine. Dans les airs, de nombreuses chauve-souris migratrices ou locales sont aussi concernes. Sous l’eau, la remise en suspension des sdiments par le forage ou le battage de pieux puis l’effet rcif qu’entranent les oliennes une fois installes modifient les conditions de l’habitat et de l’cosystme. Le bruit et les vibrations que les constructions induisent aussi certains mammifres marins viter les zones des parcs, conduisant donc pour eux une perte d’habitat.

La Mer du Nord, sur laquelle s’appuient les analyses du CNPN, compte par exemple 2 4% de moins de marsouins communs (Phocoena phocoena), pourtant les ctacs les plus nombreux dans cette rgion du monde. Nanmoins, comme nous l’explique Maxime Zucca, la Mer du Nord ne compte qu’une partie des espces concernes [en France] et, entre autres, pas le Dauphin commun (Delphinus delphis), trs prsent en Atlantique. Cette vasion du territoire pourrait causer une modification des communauts, incapables anticiper, s’ajoutant au contexte dj en cours du changement climatique, estime le co-auteur du rapport. L’olien devient ainsi une perturbation supplmentaire pour la faune sauvage.

Le difficile suivi de la mortalit

Le rapport du CNPN maintient ainsi qu’un tat des lieux prcis de la biodiversit doit tre ralis, avant la phase de dpt de demande de permis, et doit prcder un suivi de la mortalit des oiseaux rgulier pendant toute la dure de la phase d’exploitation. Pour cela, l’utilisation de filets ou de camras de surveillance automatique seraient privilgier.

L’adjoint au dlgu gnral de FEE prcise que des camras sont dj prvues dans les arrts prfectoraux d’autorisation des parcs oliens en mer venir en France. D’aprs lui, les filets n’apparaissent pas en revanche comme une bonne solution: comment s’assurer que ceux-ci ne seront pas eux-mmes un pige pour la biodiversit? Comment s’assurer de leur prennit dans un environnement offshore? En opposition, pour protger les oiseaux des collisions, Maxime Zucca recommande mme le bridage: on identifie les conditions mto et les heures les plus problmatiques et on cesse le fonctionnement des oliennes ces moments-l࠻. Ce que Matthieu Monnier identifie uniquement comme une mesure extrme de dernier recours.

Ouvrir le dbat sur les sites Natura 2000

Il convient d’viter absolument les zones Natura 2000, et notamment les ZPS Oiseaux, qui par dfinition reprsentent les zones les plus riches en termes de biodiversit, slectionnes aprs une dmarche rigoureuse de prs de dix ans sur critres scientifiques objectifs imposs par l’Europe, sous peine de fragiliser les dossiers du point de vue juridique, insiste le CNPN. Celui-ci souligne en effet que trois projets de parcs franais Dunkerque, Port-Saint-Louis du Rhne et Olron seraient en transgression du principe de non-installation de parcs oliens en zones Natura 2000 en France. Toutefois, ce principe n’a pas de fondement lgislatif au niveau national ou europen, comme l’a rappel la Commission europenne dbut janvier.

 

Il convient d’viter absolument les zones Natura 2000, et notamment les ZPS Oiseaux.
 

Conseil national de protection de la nature

 

Ces sites, soumis une rglementation europenne, sont d’une grande valeur patrimoniale du fait de la faune et flore et sont attachs une obligation forte de rsultats [de protection du site] sous peine de condamnation de l’tat membre concern. Comme le rappelle le CNPN, un examen au cas par cas des projets d’oliennes dans ces zones doit prouver qu’elles n’ont pas d’effets contraires la protection de la biodiversit, si [ces projets] ne peuvent tre vits.

ce titre, la dcision du Premier ministre Jean Castex en janvier dernier de lancer le projet olien en mer au large d’Olron (pour une puissance de prs d’1 GW d’ici 2028) fait dj polmique. Son positionnement dans le parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis Charentais, couvert par le rseau Natura 2000 en mer, a dj t dnonc par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Un dbat public ce sujet se droulera du 30 septembre 2021 au 30 janvier 2022.

Des amliorations en cours

Le CNPN prconise pour ainsi dire l’instauration d’un dbat public chaque adjonction de parc, quel que soit sa capacit ou son emplacement, dj occup ou non. Si la puissance installe est identique, l’impact sur la biodiversit ne le sera absolument pas. L’adjoint au dlgu gnral de FEE souligne toutefois que depuis l’AO4 Normandie, les valuations environnementales ont t ralises en amont des dbats publics afin de pouvoir dfinir les zones de moindres contraintes () qui font tout de mme 300 500 km2 .

Des amliorations sont donc dj mises en œuvre et d’autres solutions venir permettront de limiter l’impact des parcs oliens en mer. L’ornithologue voque, par exemple, l’existence d’une zone, entre la zone ctire et l’ocan plus lointain o l’avifaune est moins riche et o des oliennes la mettraient donc potentiellement moins en danger. Une approche impossible pour l’instant avec l’olien pos qui ncessite des fonds peu profonds mais envisageable avec l’olien flottant. Cette option a plusieurs avantages: elle ncessite moins de forage, donc son installation est moins lourde en termes de vibration sous-marine, et il peut tre possiblement positionnable loin des ctes. Le flottant, c’est effectivement mieux dans l’tat actuel des connaissances, affirme Maxime Zucca.

Vers une prise de recul?

En somme, si le CNPN affirme qu’au regard des quelques donnes dont il dispose, l’impact de l’olien sur la biodiversit existe, il estime ne pas avoir assez d’informations pour le quantifier concrtement. Il s’inquite de l’impact rel de l’installation d’oliennes dans des habitats fond rocheux, diffrents de celui de la Mer du Nord (d’o sont issues ses principales analyses) fond sableux, ou encore des variations sur la hauteur des futures oliennes et la distance de leurs implantations.

Selon lui, l’tat actuel des connaissances ncessite donc un important volet d’tudes scientifiques supplmentaires avant que ne se poursuive l’expansion croissante de l’olien en mer. Le CNPN demande, entre autres, ce que les oiseaux marins fassent l’objet d’un recensement national tous les cinq ans au lieu de tous les dix ans aujourd’hui. Nanmoins, en premier lieu, le CNPN rclame un indispensable moratoire des projets de parcs offshore ou dfaut l’interdiction d’implantation des parcs dans les zones Natura 2000. Membre du CNPN, Maxime Zucca nous a justement confi qu’un premier entretien avait dj eu lieu, dans cette optique, avec les ministres de Transition cologique et de la Mer.

Drogations espces protges: une instruction prcise la dconcentration des avis du CNPN (article paru le 05/01/2021) Mettre en œuvre la dconcentration des avis du Conseil national de protection de la nature (CNPN) au profit des conseils scientifiques rgionaux du patrimoine naturel (CSRPN) dans le cadre de… Lire la news
Saint-Brieuc: Sea Shepherd dnonce l’impact potentiel du parc olien sur la biodiversit (article paru le 18/08/2021) Sea Shepherd a prvu de dposer un recours devant le Conseil d’tat contre des drogations l’interdiction de destruction d’espces protges. L’ONG les juge illgalement obtenues par Ailes marines pour son parc olien dans la baie de Saint-Brieuc. Lire la news
olien: planifier pour rduire, voire inverser, les impacts sur la biodiversit (article paru le 20/01/2021) l’heure o la France reparle de planifier le dveloppement de l’olien, un document d’orientation de la Commission europenne souligne l’intrt d’une planification stratgique de l’olien et/ou des ENR pour prserver la biodiversit. Lire la news
Jean Castex lance officiellement le projet olien en mer au large d’Olron (article paru le 22/01/2021) Ce vendredi 22 janvier, le Premier ministre Jean Castex est arriv au Havre o il a prsid un Comit interministriel de la mer. Il a annonc l’adoption d’une stratgie d’exploration des fonds marins. Celle-ci inclut le dploiement des nergies m… Lire la news
olien flottant: trois entreprises crent Ocole en vue des prochains appels d’offres franais (article paru le 21/07/2021) Un nouvel acteur arrive dans le monde de l’olien en mer: Ocole, un partenariat ddi au dveloppement de l’olien flottant. Ocole t annonc le 20 juillet et runit la compagnie olienne Equ… Lire la news
Note Tlcharger le rapport du 6 juillet 2021 du Conseil national de la protection de la nature (CNPN). Plus d’infos
Note Accder au site du dbat public Plus d’infos

Article publi le 25 aot 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici