Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

le bassin Artois-Picardie face un dfi de taille

-

Le bassin Artois-Picardie s’est fix un objectif d’atteindre un bon tat pour 50% de ses masses d’eau superficielles en 2027. Le chemin sera long pour atteindre les 100% demands par la DCE. Retour sur les principales pressions.

La marche franchir pour l’atteinte de la bonne qualit des masses d’eau est importante dans le bassin Artois-Picardie: son dernier tat des lieux montre que 24% d’entre-elles rpondent cet objectif, 41% sont dans un tat moyen, 19% mdiocre et 12% mauvais.

Initialement, ce bon tat tait attendu l’horizon 2015 pour toutes les masses d’eau selon la Directive cadre europenne sur l’eau. Le texte prvoyait toutefois des possibilits de report d’chance ou d’objectifs moins stricts – sous rserve de leur justification jusqu’en 2027.

Au final, trois cycles de six ans taient prvus, au cours desquels les tats-membres devaient raliser chaque fois une valuation – un tat des lieux – et s’appuyer sur ce dernier afin de concevoir les actions mettre en œuvre pour viser le bon tat. Les documents pour le dernier cycle prvu de 2022 2027 entrent aujourd’hui dans les dernires phases de leur laboration: le schma directeur d’amnagement et de gestion des eaux (Sdage) et son programme de mesure sont en consultation publique jusqu’au 1er septembre.

Un objectif de bon tat pour la moiti des eaux de surface

Au niveau du bassin Artois-Picardie, le projet de Sdage ne vise un bon tat ou potentiel cologique que pour la moiti de ses masses d’eau de surface d’ici 2027. Pour ses eaux souterraines, la situation est plus favorableconcernant l’tat cologique: le document compte faire progresser sa dernire nappe pour laquelle le niveau est insatisfaisant (mdiocre) pour atteindre un bon tat quantitatif de toutes les masses d’eau souterraines.

Concernant l’tat chimique, la majorit des eaux de surface (89%) devraient profiter d’une chance plus lointaine ou d’objectifs moins stricts. De la mme manire, des assouplissements sont prvus pour la plupart des eaux souterraines (71%).

Si au final les ambitions apparaissent modestes, c’est que l’inversion de la tendance ne sera pas aise. Entirement compris dans la rgion des Hauts-de-France, ce bassin prsente un certain nombre de particularits: la prsence de 1000 kms de canaux, rivires canalises ou wateringues; une densit d’habitants deux fois plus leve que la moyenne franaise; la prsence de secteur fortement industrialiss mais galement des zones rurales agricoles et l’absence de grand fleuve. L’absence de fleuve grand dbit ne favorise pas la dilution de la pollution, souligne l’tat des lieux. Associe une forte densit de population et d’industries, cette situation impacte la qualit de l’eau et des rivires qui restent globalement moyenne .

Un fonctionnement du rseau d’assainissement revoir

Parmi les pressions ponctuelles les plus impactantes: des dysfonctionnements du rseau d’assainissement du fait d’une mauvaise gestion des eaux pluviales ou de problmes de raccordement (entre 41 66% de pression totale ponctuelle). noter galement: seules 30% des installations en assainissement non collectif du bassin sont conformes.

Du cot des industries, l’agence a estim que les flux de pollution en macropolluants des tablissements reprsentaient entre 10 et 15% de la pression ponctuelle totale. Les deux plus grosses activits polluantes sont l’industrie agro-alimentaire et la mtallurgie.

Concernant les pollutions diffuses, l’azote pse sur la qualit de l’eau du bassin. Tout le bassin est class en zone sensible pour l’eutrophisation. Les entres d’azote sont principalement issues de la fertilisation minrale (60%) et organique (25%). La pression en azote issue de l’activit agricole diminue (-75% en 20 ans) sans pour autant laisser entrevoir une amlioration de la qualit en azote des eaux souterraines , indique l’tat des lieux.

Au final, 50% des masses d’eau de surface sont dclasses du fait du phosphore et des nitrates, 58% par des polluants spcifiques (pesticides et mtaux lourds).

Les HAP dgradent les eaux superficielles

L’ensemble des masses d’eau de surface mais galement les eaux souterraines de l’Authie, de la Somme amont sont dgrades du fait de la prsence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou du Fluoranthne. Le dpartement du Nord est le deuxime metteur de HAP aprs l’Isre -, note l’tat des lieux. La piste de la pollution atmosphrique est principalement cite .

Des pressions historiquesavec des substances comme l’atrazine et ses mtabolites – l’isoproturon, l’oxadixyl dont l’usage est interdit – continue de peser sur une grande partie du bassin. Et l’impact des pesticides ne semble pas prendre le chemin d’une amlioration. Depuis 2012, les quantits de produits phytosanitaires vendues sur le bassin ont augment de + 33%, constate l’tat des lieux. 65% des masses d’eau souterraines sont dclasses par les pesticides .

 

Quels sont les risques de non atteinte du bon tat ?
L’Agence de l’eau a valu les risques de non atteinte du bon tat en 2027. Au final, 85% des masses d’eau de surface risquent de ne pas atteindre le bon tat cologique, 90% pour le bon tat chimique. Concernant les masses d’eau souterraine, 76% prsentent un risque de ne pas atteindre le bon tat chimique ou quantitatif. Cette valuation permet de raliser un contrle sur les masses d’eau risque.

 

Par ailleurs, environ 60% des masses d’eau values prsentent une altration forte d’au moins un des lments de qualit hydromorphologique (rgime hydrologique, morphologie des cours d’eau, continuit cologique).

Concernant les prlvements sur le bassin, pour les usages agricoles et la production d’eau potable, l’origine est essentiellement de l’eau souterraine. Les prlvements pour l’industrie ont tendance s’quilibrer entre les eaux de nappe et de surface.

L’actualisation ralise en 2019 ne fait pas apparatre les tensions observes sur les annes 2017 2019, particulirement marques par une recharge insuffisante des nappes par rapport la normale et des pisodes svres de scheresse qui ont ncessit la prise de mesures de restriction sur une grande partie du bassin Artois-Picardie , indique l’Agence de l’eau. Toutefois, pour les cours d’eau, elle note des points de vigilance garder en tte avec le rchauffement climatique L’augmentation de la frquence et de l’intensit des tiages et la baisse des niveaux d’eau dans le lit mineur peuvent avoir des incidences sur les milieux telles que la baisse de la capacit auto-puratrice du milieu (concentration des pollutions, eutrophisation) avec ses consquences directes sur les espces vivantes, la dconnexion des annexes alluviales dtrioration ou destruction de zones humides – avec perte de frayres , explique-t-elle.

La directive europenne cadre sur l’eau ne sera pas modifie (article paru le 29/06/2020) l’issue de la procdure d’valuation de la Directive cadre europenne sur l’eau, la Commission europenne ne souhaite pas rviser ce texte. Elle estime que les lacunes pourront tre corriges lors de la mise en œuvre. Lire la news
Bon tat des eaux et gestion des inondations: lancement de la consultation publique (article paru le 02/03/2021) Comment atteindre le bon tat des diffrentes masses d’eau demand par la Directive cadre europenne sur l’eau ? C’est cette question que les schmas directeurs d’amnagement et de gestion des eaux (Sdage) et leurs programmes de mesures (PDM) te… Lire la news
Note Tlcharger l’tat des lieux 2019 du bassin Artois Picardie Plus d’infos
Note Pour les masses d’eau artificielle ou fortement modifie.
Note Il prvoit toutefois l’amlioration d’une classe d’tat pour 11 masses d’eau, d’un lment de qualit pour 10 d’entre elles et une stabilit pour les 19 restantes
Note Huit sur 17 pourraient nanmoins bnficier d’une amlioration pour certaines substances
Note Un foss ou un ouvrage de drainage vocation de desschement de bas-marais, de zones humides ou inondables situes en plaines maritimes sous le niveau des hautes mers (polders).
Note MeS, MO, NR et P
Note Les principales sources de HAP sont une combustion incomplte de combustibles fossiles (combustion domestique du bois, utilisation des vhicules automobiles surtout les vhicules diesels, incinrateurs d’ordure mnagres), des produits de prservation du bois (crosote) ou certains procds industriels (production de goudron et d’asphalte, de coke et craquage catalytique du ptrole).

Article publi le 25 juin 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici