Free shipping on any purchase of 75$ or more!

mercredi, juin 29, 2022

la Fédération des fonctionnaires souhaite que le gouvernement aille

-

Le gouvernement et la Fédération des fonctionnaires sont tous deux favorables à un déplafonnement des cotisations sociales. Mais en désaccord sur la façon d’y parvenir. Le syndicat milite pour des mesures fortes, afin de lutter contre l’injustice sociale et financer le Ruamm de façon pérenne.

18 août, le nouveau gouvernement décidait de modifier l’assiette des cotisations sociales au Ruamm. Explication : les salaires mensuels de 5,2 millions et plus n’y sont pas soumis. L’exécutif veut déplafonner cette tranche de revenus pour enfin y appliquer un taux de 5 %. Cet avant-projet de loi du pays n’a pas tardé à être contesté par une intersyndicale patronale qui juge le texte contre-productif. La Fédération des fonctionnaires exprime aussi son désaccord, mais pour de toutes autres raisons : elle juge la mesure trop faible.

Ecoutez les explications de Nadine Goapana :

La Fédé des fonctionnaires sur le Ruamm

Des pistes, mais…

La Fédé reconnaît que certaines propositions du gouvernement sont primordiales, comme la taxe comportementale sur le sucre et la modification des taux de TGC appliqués aux alcools. Mais à ses yeux, elles seront incomplètes, car il est impératif de mettre en place une cotisation unique au Régime unifié d’assurance maladie-maternité. C’est-à-dire supprimer les tranches de revenus et imposer un taux de 15% sur tous les salaires. 

Urgence

La modification envisagée par l’exécutif, qui a fait bondir les syndicats patronaux, ne concerne que les fameux revenus de 5,2 millions et plus. Une soixantaine de personnes sont concernées, affirme la Cafat. Par conséquent, la Fédération des fonctionnaires estime que ça ne suffira pas à lutter contre l’injustice sociale et à financer de façon pérenne le Ruamm et son déficit abyssal. Il y a urgence : le 31 août, le régime ne pourra plus payer ses dépenses courantes. Le syndicat de la Fonction publique milite depuis plusieurs mois pour une action plus forte, qui doit s’inscrire dans un train de mesures.

Ce n’est pas la mesure qui rapporterait le plus et ce n’est pas non plus la mesure la plus sociale que l’on attendait. Certes, c’est une avancée dans le règlement de cette iniquité sociale. Mais encore insuffisante à nos yeux.

Steeves Teriitehau, secrétaire général adjoint de la Fédération des fonctionnaires

 Reçue au Congrès

Au taux unique de 15% pour tous revenus, il ajoute qu’il faut exonérer les aides, les bourses et les minima sociaux de toute CCS – c’est la contribution calédonienne de solidarité. La Fédé sera reçue sur ce sujet par une commission du Congrès le mercredi 25 août. En revanche, elle attend encore de rencontrer le membre du gouvernement en charge de suivre les comptes sociaux. Un préavis de grève pour le 15 septembre est en cours.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici