Free shipping on any purchase of 75$ or more!

mercredi, juin 29, 2022

des scientifiques amricains font avancer les recherches

-

En Californie, les scientifiques du National Ignition Facility (NIF) ont franchi une tape importante dans les recherches sur la fusion nuclaire. Le 8 aot dernier, les chercheurs amricains ont russi approcher le seuil d’ignition, la limite partir de laquelle l’nergie produite par la fusion nuclaire dpasse l’nergie ncessaire pour provoquer la raction. C’est un peu le graal aprs lequel les scientifiques courent depuis longtemps, explique avec enthousiasme Daniel Vanderhaegen, chercheur au Commissariat l’nergie atomique et aux nergies alternatives (CEA).

Depuis quelques annes, la France, les tats-Unis, la Chine et la Russie tentent de se rapprocher du seuil d’ignition mais les Amricains ont fait un bon trs important depuis le mois de fvrier, ajoute le chercheur. En effet, ils ont russi rcuprer 70% de l’nergie qu’ils avaient dpense pour dclencher la raction. Une avance historique  selon le laboratoire public amricain.

Pour ce faire, les scientifiques ont d rapprocher deux atomes d’hydrogne, une opration complique car leurs noyaux se repoussent naturellement. Les pressions et tempratures ncessaires pour forcer ce rapprochement sont donc particulirement hautes et cela a ncessit la concentration de 192 lasers sur une petite bote en mtal perce de deux trous de la taille d’un plomb de chasse. Les lasers vont venir taper sur cette petite cible qui contient les isotopes, explique M. Vanderhaegen. Ce qui produit un point chaud du diamtre d’un cheveu humain, d’aprs les informations communiques par le NIF. L’nergie produite par les lasers se transforme alors en nergie de pression et de temprature, ce qui va dclencher une raction de fusion , reprend le chercheur du CEA. Ainsi, la raction a pu gnrer plus de dix quadrillons de watts en trilliardiemme de seconde, prcise le communiqu.

Ce qui ne reprsente pas plus que l’nergie produite par UNE seule olienne de 3 MW en moins d’une demi-seconde, comme le fait remarquer sur les rseaux sociaux Thierry Salomon, nergticien et co-auteur du manifeste et scnario NgaWatt. « C’est vrai! « , s’exclame Daniel Vanderhaegen. Pour faire fonctionner une centrale nuclaire avec cette mthode, il faudrait arriver refaire cette exprience une fois tous les diximes de seconde ». Cependant, l’exprience est trs encourageante, surtout pour la France qui possde une structure semblable au NIF, le Mgajoule, installe prs de Bordeaux. Les deux laboratoires sont en contact rgulier mais galement en concurrence, tant donn que la fusion nuclaire peut servir des fins militaires. En France, c’est d’ailleurs la Dfense qui finance le projet, les ambitions nergtiques tant places dans le projet Iter.

L’assemblage du racteur fusion nuclaire Iter dbute (article paru le 28/07/2020) Ce mardi 28 juillet, une crmonie internationale, en partie en visioconfrence, a officiellement lanc l’assemblage du racteur fusion nuclaire Iter. Cette installation nuclaire de base, en construction sur le site nuclaire de Cadarache Sa… Lire la news
L’arrt d’Astrid remet en question plusieurs dcennies de stratgie nuclaire franaise (article paru le 21/07/2021) La France a fait le choix de sparer le plutonium et l’uranium appauvri La Hague pour alimenter des racteurs de 4me gnration. L’abandon du racteur Astrid remet en cause cette stratgie. L’avenir de La Hague est sur la sellette. Lire la news
Dchets radioactifs: le retard pris dans la gestion des dchets d’Iter inquite l’ASN (article paru le 07/06/2021) La gestion des dchets d’Iter inquite l’Autorit de sret nuclaire: le site d’entreposage ne sera pas prt temps et les volumes attendus sont mal valus. Elle appelle la cration d’un groupe d’experts rassemblant toutes les parties prenantes. Lire la news

Article publi le 19 aot 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici