Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

Le Haut Conseil de la sant publique publie un nouvel avis sur les pastilles d’iode

-

Le Haut Conseil de la sant publique (HCSP) a mis un avis sur la distribution des pastilles d’iodes dans le primtre des installations nuclaires. Cet avis fait suite une demande de la direction gnrale de la sant (DGS) et a pour but d’actualiser les recommandations relatives la protection des populations par les pastilles d’iode en cas d’accident nuclaire.

Du fait de ses 58 racteurs rpartis sur tout le territoire, et des autres sites risques comme les port militaires de Cherbourg, Toulon, Brest ou l’Institut Laue-Langevin Grenoble,  la France est le pays le plus nuclaris au monde , expose l’avis. D’aprs le Haut Conseil, tous les Franais rsident moins de 200 km d’une installation nuclaire. Lors d’un accident nuclaire, de nombreux isotopes sont relchs mais l’iode est particulirement surveill pour sa capacit induire des cancers de la tyrode, un organe essentiel la synthse d’hormones. C’est pourquoi les personnes qui vivent dans un primtre de 20 km autour d’une installation nuclaire bnficient de pastilles, qui ont pour rle de saturer l’organe en iode. Celui-ci ne peut alors plus utiliser les ions instables, vitant ainsi d’endommager l’ADN des cellules tyrodiennes.

Aprs avoir tudi l’tat de l’art (essentiellement bas sur Tchernobyl et Fukushima), auditionn et demand des contributions crites des spcialistes, le HCSP a rendu son avis sur quatre points cl : l’ge de la population concerne; le got, l’emballage du traitement et la gestion des stocks; l’oragnisation des campagnes de distribution; et enfin, la perception du risque par les populations. Dans les grandes lignes, l’avis s’attarde surtout sur les campagnes de distribution de pastilles. D’aprs le HCSP, 600000foyers n’ont pas retir leurs pastilles alors qu’ils y avaient droit. L’instance prconise donc d’amliorer la sensibilisation des populations, notamment les 18/20 ans, en impliquant plus d’acteurs, en identifiant les primtres qui chappent aux campagnes, ou encore en communicant de la manire la plus simple et transparente possible. D’un autre ct, le HCSP demande continuer les recherches pour faciliter la prise des comprims iods chez les nourrissons. En effet, leur got naturellement dsagrable rend leur administration trs complique.

Risque radon: les lieux de travail spcifiques o une valuation s’impose (article paru le 11/08/2021) Un arrt interministriel, publi le 11aot 2021, dfinit la liste des lieux de travail spcifiques, autres que les btiments, o l’valuation du risque radon est obligatoire. Ces lieux sont:

les cavits souterraines naturelles ou artificiel… Lire la news
Radioactivit: l’exposition de la population franaise reste stable (article paru le 17/06/2021) L’exposition des Franais la radioactivit est reste stable 6,5 mSv par an depuis 6 ans. C’est ce que rapporte l’Institut de radioprotection et de sret nuclaire (ISRN) dans son bilan 2013-2018, publi le 15 juin. Plus prcisment, 69% de … Lire la news
Centrale nuclaire du Tricastin: quelles seraient les consquences d’un accident majeur? (article paru le 21/06/2021) Si un accident de la mme ampleur que celui de Tchernobyl ou celui de Fukushima devait se produire dans la centrale nuclaire du Tricastin, quelles en seraient les consquences? Pour rpondre cette question, l’association Greenpeace France s’es… Lire la news
Risque nuclaire : la distribution d’iode de septembre est largie 20 kilomtres autour des centrales (article paru le 07/06/2019)
Le 3 juin, l’Autorit de sret nuclaire (ASN)a annonc la prochaine campagne de distribution prventive d’iode. Elle aura lieu en septembre 2019 et visera lespopulations habitant proximit … Lire la news
Note Tlcharger l’avis du HCSP Plus d’infos

Article publi le 17 aot 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici