Free shipping on any purchase of 75$ or more!

mercredi, juin 29, 2022

l’tat va faire appel pour reprendre les travaux

-

Le projet de centrale thermique de Larivot, en Guyane, a t mis l’arrt, suite une dcision judiciaire le 27 juillet dernier. Mais, dans un communiqu de presse du 3 aot, la prfecture de Guyane fait savoir qu’elle compte contester le jugement. L’tat a donc dcid, l’instar du porteur de projet, de former un recours contre la dcision du juge des rfrs en se pourvoyant en cassation auprs du Conseil d’tat , rapporte le communiqu.

Dans son argumentaire, l’tat rappelle l’urgence de remplacer la centrale de Dgrad-les-Cannes, qui doit fermer ses portes en 2023. Il souligne galement que la nouvelle centrale de Larivot devrait fonctionner aux biocarburants ds son ouverture et qu’elle vient complmenter des projets de centrales solaires ou biomasse solide. Des arguments dj contrs par le juge des rfrs et largement dcris par les associations de protection de l’environnement. Dans une suite de dix tweets expliquant leur action contre la centrale, l’association l’origine de l’arrt des travaux, Guyane Nature Environnement (GNE) rappelle que la quantit de biocarburants ncessaire la mise en fonction de la centrale n’est pas disponible sur le territoire guyanais. La surface agricole ncessaire sa production [] non plus . Contrainte supplmentaire: pour alimenter Larivot, les biocarburants devront respecter les critres de durabilit  et ne devront pas provenir de matires premires prsentant un risque lev d’induire des changements dansl’affectation des sols , apprend-t-on dans le communiqu de la prfecture.

L’tat et EDF-PEI sont soutenus dans cette dmarche par la Collectivit territoriale de Guyane (CTG), la chambre de commerce et d’industrie de Guyane (CCIG). Ces deux instances ont annonc le 4 aot qu’elles dposaient galement un recours auprs du Conseil d’tat. En parallle, la CTG et la CCIG qui estiment avoir subi un prjudice en n’ayant pas t consultes sur le fond de ce dossier s’allient la Fdration rgionale du btiment et des travaux publics (FRBTP) dans une procdure en tierce opposition. Cette voie de recours extraordinaire permet des personnes ni prsentes ni reprsentes au moment de l’audience de revenir sur un jugement prononc et de faire nouveau statuer la justice. Les requrants demandent une suspension de neuf mois de l’ordonnance du juge des rfrs pour reprendre le chantier tout en ayant le temps de ractualiser le projet , crit Guyane la premire, la branche ultramarine de France tlvision.

Le tribunal administratif de Cayenne suspend les travaux de la centrale de Larivot (article paru le 28/07/2021) La construction de la centrale thermique de Larivot, en Guyane, va tre stoppe le temps pour le tribunal administratif de Cayenne de statuer sur le projet la demande de Guyane nature environnement (GNE) et de France nature environnement (FNE). … Lire la news
Centrale thermique du Larivot: une alimentation en biocarburant ds sa mise en service? (article paru le 27/10/2020) Conformment la dcision de la Ministre de la Transition cologique Barbara Pompili, la centrale du Larivot sera bien alimente 100% en biocarburant ds sa mise en service, a assur dans un communiqu de presse, lundi 26 octobre la prfec… Lire la news
Centrale thermique du Larivot en Guyane: les ONG dposent plainte (article paru le 26/02/2021) Face l’incohrence des discours climatiques du gouvernement , Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement dposent plusieurs recours devant le tribunal administratif de Cayenne. Les associations s’attaquent aux autorisations do… Lire la news
Note Lire le communiqu Plus d’infos
Note Lire les tweets Plus d’infos
Note Lire l’article de Guyane la premire Plus d’infos

Article publi le 16 aot 2021

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici