Free shipping on any purchase of 75$ or more!

mercredi, juin 29, 2022

« Il faut éteindre le feu le plus rapidement possible »

-

INTERVIEW

Le variant Delta du coronavirus, particulièrement contagieux, gagne du terrain et devrait représenter 90% des nouveaux cas de Covid-19 dans l’Union européenne d’ici fin août. Une propagation qui n’épargne pas des pays comme Israël, qui a notamment annoncé se préparer à de nouvelles mesures pour endiguer l’épidémie. Car les cas augmentent du fait du variant, et ce malgré une large campagne de vaccination. Une situation qui interpelle le professeur Cyrille Cohen, directeur du laboratoire d’immunothérapie de l’université de Bar Ilan en Israël, invité d’Europe Matin jeudi.

 « Une grosse erreur » de ne vacciner qu’avec une seule dose

« Tout allait bien plus ou moins jusqu’à la semaine dernière, mais il y a eu cette montée de cas et on est passé d’une dizaine ou vingtaine par jour, à une centaine. Donc c’est un voyant rouge qui s’allume et il faut prendre des mesures comme on le fait actuellement », a-t-il expliqué. Alors que 40% des cas de personnes positives au variant Delta sont des personnes vaccinées, le spécialiste a expliqué que le vaccin n’empêche pas totalement l’infection. « Même une personne vaccinée peut transmettre le virus dans certains cas. Mais la transmission est moindre. Nos études montrent qu’elle est par exemple réduite d’environ 80% sur le variant anglais », a poursuivi Cyrille Cohen.

Le directeur du laboratoire d’immunothérapie de l’université de Bar Ilan a également estimé que c’est une « grosse erreur » que 40% des plus de 60 ans n’aient reçu qu’une dose de vaccin dans l’Union européenne. « En Israël, au dessus de 50 ans, 90% de la population a eu les deux doses. Et c’est notre muraille. C’est ce qui va nous permettre de ne pas revoir les images terribles du mois de janvier avec tous ces hôpitaux engorgés et beaucoup de problèmes de gestion de cette crise, a-t-il dit. Nous comptons vraiment là-dessus ».

Des semaines à venir décisives

Mais toujours est-il que pour lui, ce constat n’est pas représentatif pour l’heure de la population israélienne. « Il y a énormément d’enfants dans ces cas détectés de variant Delta. Ce qu’il va surtout falloir prendre en compte, c’est ce qu’il va se passer dans les deux ou trois semaines à venir. À savoir si on observe plus de cas graves ou de décès. » Ces derniers jours en effet, le pays n’a enregistré aucun mort. 

Et pour autant, une troisième vague n’est pas à l’ordre du jours en Israël selon Cyrille Cohen. « On a des marges d’action qui nous permettent de prendre des décisions sans tout de suite reconfiner, a-t-il affirmé. Mais c’est comme un départ de feu, il faut l’éteindre le plus rapidement possible et ne pas le laisser se propager. Et l’aéroport par exemple, est notre talon d’Achille ». Face à la situation, le gouvernement a justement annoncé reporter la réouverture de son territoire aux touristes au 1er août.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici