Free shipping on any purchase of 75$ or more!

mercredi, juin 29, 2022

Emmanuel Macron visite le RSMA de Hiva Oa, école de la deuxième chance

-

Le Régiment du Service Militaire Adapté forme 600 jeunes chaque année en Polynésie dans une vingtaine de filières. Près de 90% d’entre eux trouvent un emploi à l’issue de six à douze mois d’apprentissage.

Christophe Marquand

Publié le 26 juillet 2021 à 10h13,

mis à jour le 26 juillet 2021 à 10h21

L’ultime étape de la visite de 24 heures du Président de la République à Hiva Oa aux Marquises l’a conduit sur le site du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) inaugurée aux Marquises le 1er mars 1989.

Présente dans différentes régions d’outremer, la structure fête ses 60 ans d’existence. Elle permet chaque année dans ses trois antennes de Polynésie (Hiva Oa, Tahiti et Tubuai aux Australes) d’accueillir et de former environ 600 jeunes, parfois en errance ou en situation de décrochage scolaire.

L’antenne de Hiva Oa accueille chaque année pour une période de dix mois une cinquantaine de stagiaires amenés à se spécialiser en mécanique, restauration et maçonnerie. 

Le RSMA à Hiva Oa

©Polynésie.1

Le Régiment offre un faisceau de formations initiales et complémentaires académique, militaire, comportementale et professionnelle puis des spécialisations dans une vingtaine de filières ciblées pour répondre aux besoins du pays et de l’armée : mécanique, administratif, sécurité, restauration, conduite d’engins, tourisme, espaces verts, etc.

Le taux d’insertion des jeunes issus de ces formations oscille de 80 à 90 % chaque année.

Un partenariat entre le RSMA et les communes a été initié à Tahiti. Il permet aux jeunes en difficulté des quartiers prioritaires de l’île de bénéficier de formations.

Le RSMA s’intéresse également au décrochage scolaire, en partenariat avec quatre lycées de l’agglomération de Papeete. Une promotion de 30 élèves est encadrée durant les vacances et le weekend. « L’idée est de redonner un sens, une deuxième famille, à des jeunes qui ont des compétences mais qui sont en risque de décrochage scolaire », expliquait en juin dernier Christophe Soriano, commandant du RSMA en Polynésie.

Haka au RSMA de Hiva Oa

©Polynésie.1

Après la levée des couleurs et la Marseillaise, Emmanuel Macron a assisté à un haka de bienvenue exécuté par les jeunes stagiaires. Il s’est ensuite entretenu brièvement avec certains d’entre eux. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici