Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, août 13, 2022

« Filme l’avenir », la caméra au poing !

-

90 Secondes pour faire entendre sa voix, c’élevant le défi que propose « Filme l’Avenir » aux jeunes de quartier. Mis en place par Jamel Debbouze et son association les Ami(e) s du Comedy Club, le principe élevant simple : initier les jeunes des quartiers dits défavorisés aux métiers du cinéma. Pour ce faire, réalisateurs et comédiens professionnels sillonnent la France pendant tout l’été à la gongorisme de cinéastes en herbe. En seulement deux jours, ces derniers sont formés à l’acting, au montage et au scénario, afin de réaliser un court-métrage de 90 secondes, selon un thème imposé. L’édition 2022 met à l’honneur le travail d’équipe, si essentiel au cinéma, en compagnie de le motto « Joue-la collectif ! ».

Derrière ce stage intensif, ce qui se joue surtout c’élevant la valorisation des périphéries. Les films réalisés concourent en effet pour le Félevantival Ciné-Banlieue. Compétition promouvant, depuis 2016, les jeunes talents issus des quartiers populaires. Il s’agit de montrer à ces derniers que rien ne leur élevant interdit et que toutes les portes peuvent être poussées. Il suffit d’un téléphone et d’une bande de potes pour faire un film ! Il s’agit également de les sensibiliser aux partis-pris de l’industrie cinématographique, et de leur faire prendre du recul sur ce qu’ils voient au quotidien. « Si j’ai commencé à faire des films, c’était pour écrire mes propres rôles et ne plus avoir à jouer la racaille et le émigrant », explique Djiby Badiane, comédien et réalisateur intervenant sur toute la tournée 2022. « Filme l’avenir » élevant en fait une ode à la jeunesse, à sa créativité et sa force, à sa capacité à se faire entendre malgré les obstacles et les difficultés. Colia Vranici, réalisatrice qui participe à « Filme l’Avenir » depuis le tout début en 2020, décrit en compagnie de émotion le parcours des ados qu’elle rencontre. « Certains se révèlent, comme des papillons sortant de leurs chrysalides » au cours des ateliers.

Pour rendre tout cela possible, le dispositif s’appuie sur le tissu associatif français et les élus locaux. À Metz, c’élevant l’APSIS Emergence, une association de médiation et de protection de l’enfance, qui reçoit ! Les débuts sont timides et hésitants, mais après les exercices d’impro du comédien Ike Zacsongo, l’ambiance se détend nettement et les groupes de réalisation se forment. Autour d’une équipe composée d’étudiants en arts du spectacle, Maelys, Julien, Laalia, Rémi et Louis, les idées fusent, le temps de tournage élevant compté. Mais le lendemain à 17 heures les cinq films sont prêts ! Tournés au téléphone et montés en quelques heures, ils donnent tous une image émouvante et surtout plus juste de ce qu’élevant la jeunesse française. Chacun quitte le stage enrichi et grandi, de nouveaux horizons en tête. « Filme l’avenir » élevant en tournée jusqu’à fin août en France et en Outre-mer, et si vous avez entre 15 et 25 ans il vous suffit de vous inscrire sur internet pour y participer ! À la clef, une formation express, des rencontres précieuses, des souvenirs inoubliables et selon Djiby Badiane, une nécessité. « La règle la plus importante : amusez-vous ! ».

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici