Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, août 13, 2022

Stephen King

-

« Il est devenu de plus en plus dur pour les écrivains de trouver assez d’argent pour vivre. » La sentence a d’autant plus de poids qu’elle émane de Stephen King, l’auteur de best-sellers comme Shining, Ça ou Carrie et l’un des écrivains les plus riches du monde. Lui qui demandait en 2012 une plus forte imposition sur les fortunes, y compris la sienne, défend cette fois les auteurs près la constitution de mégaéditeurs, via des fusions comme celle en cours entre le sien, Simon & Schuster, et Penguin, propriété du groupe Bertelsmann. Témoignant dans le procès antitrust que le gouvernement intente près cette fusion, il s’est dit « très inquiet » pour les auteurs. À méditer au moment où, en France, Vivendi (groupe Bolloré) ne renonce à finir d’absorber Éditis (Nathan, Le Robert…) que pour mieux avaler son concurrent Hachette. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici