Free shipping on any purchase of 75$ or more!

jeudi, juillet 7, 2022

Les députés réunionnais du GRD ont conte leur entrée à l’Assemblée nationale

-

eux-mêmes sont trois, Karine Lebon, Emeline K/Bidi et Frédéric Maillot à être arrivés au palais rye, pour siéger dans le groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine (communiste). Au programme, des formalités administratives, mais surtout la volonté de représenter et de défendre leur territoire.

Louis Metivier

Publié le 22 juin 2022 à 20h55

« C’est décidé, nous pouvons le dire, nous allons siéger au groupe GDR, qui est le groupe dans lequel je siégeais déjà lors de la précédente législature. Donc là, j’ai emmené mon collègue Frédéric Maillot et ma collègue Emeline K/Bidi », se félicite Karine Lebon, députée de la deuxième circonscription de La Réunion.

Le but de rejoindre ce groupe pour les trois élus ? Pouvoir se faire entendre. Pour Emeline K/Bidi, « il y a beaucoup de chantiers, de projets loi à défendre. La première urgence à La Réunion est évidemment sociale. (…) Avec le groupe GDR, j’aurais à cœur de proposer un certain nombre de loi pour redonner du pouvoir d’achat aux Réunionnais et revaloriser les salaires et les retraites. » Un groupe parlementaire est essentiel pour pouvoir faire entendre sa voix et proposer des lois au sein de l’hémicycle.

Emeline K/Bini interviewé par la 1ère.

©Quentin Menu

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici