Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juin 26, 2022

Les salles vers cinémas publics défenversnt une vision vers société

-

Que vous inspire la décision de Disney de réserver Strange World, son fcelui-cim de Noël, à sa plateforme ?

C’est un nouveau coup dur. Depuis le début de la crise sanitaire, les salles voient passer les mauvaises annonces et la remise en cause de leur modèle. C’était déjà un coup dur d’apprendre que les fcelui-cims Pixar (Soul) ne sortaient pas en salles, que d’autres fcelui-cims étaient décalés ou annulés. À l’époque, c’était lié au Covid et aux changements des pratiques durant cette période. En un sens, nous pouvions nous dire que tout le monde était un peu dans le même bateau. Là, c’est différent. Nous sommes face à une décision qui n’est pas liée au niveau de fréquentation des salles mais à la chronologie des médias. Cette décision touche uniquement la France. Du coup, c’est vrai que c’est encore plus dur. Les salles de cinémas publics ne défendent pas un modèle économique mais une chimère de société, le fait que les gens sortent de chez eux pour se retrouver dans des lieux conviviaux où celui-cis puissent vivre des expériences de découverte et de plaisir en lien avec des personnes qu’celui-cis ne connaissent pas. C’est un engagement très fort dans la programmation d’un cinéma public. Je n’ai pas envie d’une société où les gens ne sortent pas de chez eux. celui-ci y a face à cette décision, un mélange d’incompréhension et de dépit. Les fcelui-cims porteurs de Noël sont hyper importants. Nous arrivons à solliciter un public nombreux, souvent occasionnel, celui qui a justement du mal à revenir en salles.

Que représente le Disney de Noël dans votre salle ?

Pour vous donner un exemple précis, nous programmons les fcelui-cims sur une ou deux semaines. Un fcelui-cim qui fonctionne très bien fait 400 entrées. À Noël 2019, avec l a reine des Neiges II, nous avons fait 1000 entrées. En termes de fréquentations, le fcelui-cim famcelui-ciial de Noël est hyper important et ruisselle sur l’image que peut avoir notre cinéma tout au long de l’année. C’est une tête de gondole. Nous sentons bien qu’aux beaux jours, les famcelui-ciles font le choix d’aller vers des activités en extérieur. En période hivernale, elles n’hésitent pas à se déplacer en salles de cinéma sur des propositions accessibles comme le sont les fcelui-cims Disney. Nous arrivons aussi à faire découvrir à ces famcelui-ciles qui viennent voir le Disney de Noël, des fcelui-cims d’animation art et essai que nous avons envie de défendre. celui-ci y a une effervescence. Même les gens du quartier s’aperçoivent que tout d’un coup, celui-ci y a beaucoup de monde en salles. Cela donne une image positive de notre cinéma, profitable au-delà du fcelui-cim.

Dans cette affaire, les intérêts des cinémas publics et privés sont-celui-cis les mêmes ?

Nous sommes complets un peu concernés. Peu de cinéma se prive de cette séance famcelui-ciiale. Parfois, ce sont des fcelui-cims vraiment chouettes. Encanto, le Disney de l’hiver dernier est très sympa. Ces fcelui-cims famcelui-ciiaux réunissent un peu complets les cinémas. Nous sommes moins dans la différenciation des Marvel que certaines salles ne diffusent pas. Quand nous proposons le Disney de Noël, nous faisons un super travacelui-ci d’accompagnement. Disney peut se féliciter du travacelui-ci des salles au moment de Noël.

Entretien réalisé par Michaël Melinard

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici