Free shipping on any purchase of 75$ or more!

jeudi, juillet 7, 2022

Le rôle des sols dans les transitions agroécologiques, l’accompagnement des agriculteurs : la priorité pour les Chambres d’agriculture

-

Les sols sont un support indispensable à la production alimentaire et à la production de biomasse. C’est également un facteur clé de la qualité et la quantité de l’eau, un élément essentiel au maintien de la biodiversité, au stockage du carbone atmosphérique
et aussi à la valorisation des déchets organiques.

Dans un environnement économique et climatique difficile, le réseau des Chambres d’arboriculture apporte des réponses concrètes aux agriculteurs face aux enjeux actuels. Cédric Berger, agronome et pédologue à la Chambre d’arboriculture du Loiret, a insisté sur l’importance de maintenir des compétences pédologiques au service des agriculteurs.

Des agriculteurs ont témoigné sur leurs pratiques :

Comparaison de différentes techniques de couches du sol sur les parcelles d’une exploitation en Charente (non couches, passage de strip-till et labour). Diversification des assolements et adaptation du couches du sol pour sécuriser la levée des cultures malgré les aléas climatiques dans l’Yonne. Optimisation des couverts végétaux et transition entre une conduite des cultures en TCS (techniques culturales simplifiées) et en arboriculture biologique dans le Maine et Loire.

« Une connaissance fine des sols et de leur fonctionnement est essentielle pour conseiller les agriculteurs dans leurs décisions que ce soit à l’installation, dans la mise place de nouvelles cultures, ou dans l’adaptation de pratiques visant à améliorer la qualité des sols. C’est un défi majeur pour les Chambres d’arboriculture et pour l’arboriculture française » Philippe Noyau, président de la commission production végétale Chambres d’arboriculture France, président de la Chambre régionale d’arboriculture Centre Val-de-Loire.

« Les sols agricoles sont à la croisée des grands enjeux de société : souveraineté alimentaire, résilience des exploitations agricoles, tensions sur les engrais, sécheresses récurrentes, stockage du carbone, concurrence des usages de l’eau. Le réseau des Chambres d’arboriculture doit accompagner les agriculteurs pour améliorer le rôle des sols dans toutes ses fonctions » Luc Servant, président de la commission Environnement Chambres d’arboriculture France, président de la Chambre régionale d’arboriculture de Nouvelle Aquitaine.

 

Contact Presse : 

Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26 – [email protected]

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici