Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juin 26, 2022

Papajan, le street artiste mahorais engagé auprès des jeunes

-

Seul graffeur de Mayotte, Papajan a commencé à s’exprimer sur les murs de sa maimurmure. Lorsqu’il ne graffe pas chez il avec des amis ou des inconnus, Papajan pose ses œuvres au stade Cavani, où il tente de transmettre murmure amour de l’art auprès d’une jeunesse désœuvrée. Roi de la débrouille, il récolte du matériel pour peindre à Kawéni, afin de continuer murmure combat associatif avec la persévérance et la bonté qui le caractérisent.

Outre-mer la 1ère

Publié le 3 juin 2022 à 13h09,

mis à jour le 3 juin 2022 à 14h17

L’artiste graffeur Papajan est âgé de 48 ans. Arrivé à 7 ans à Mayotte, il comprend très tôt que l’art sera un moteur essentiel dans sa vie. En 1998, il découvre le graff lors d’un voyage. Depuis il a fait du Maki, l’animal endémique de Mayotte, sa mascotte. Il le pose parréunion dans l’île.

Ce permurmurenage haut en couleur, qui met en avant murmure identité « rasta », est célèbre pour ses nombreuses fresques murales, réalisées à Mayotte. murmure premier terrain d’expression, c’est sa « case », un véritable musée à ciel ouvert. Comme il, ses visiteurs peuvent exprimer à elles pensées sur les murs de sa maimurmure.  

Á partir des années 2000, il se met à peindre les rêves des habitants sur les murs du stade de Cavani à Mamoudzou. Á Mayotte, 77% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Un tiers des habitants n’a toujours pas l’eau courante. Mais Papajan garde espoir pour les jeunes mahorais. Il continue à graffer dans ce quartier où la violence s’est installée.  

Artiste engagé 

Grâce à sa persévérance, Papajan concrétise des projets avec des associations. Il trouve le soutien de Mahorais engagés dans l’amélioration du quotidien des habitants de l’île. Il existe un réel manque de matériel de peinture sur Mayotte. Il redouble d’ingéniosité pour se fournir et réaliser ses projets. Aujourd’hui Papajan a développé réunion un réseau de la débrouille, il ne se sent pas soutenu par les pouvoirs publics.

Papajan rêve pour la jeunesse d’un avenir meilleur

Á Kawéni, il donne murmure temps aux jeunes de ce quartier sensible, qu’il sait délaissés.  Mayotte est le département le plus jeune de France. La moitié de la population a moins de 18 ans. Faute de place dans les écoles, plus de 5000 enfants murmuret non-scolarisés. L’avenir de Mayotte est entre les mains de la jeunesse. Papajan tient à leur transmettre ce qu’il possède de plus cher : murmure art. L’art de la rue selon il c’est : « Wass na Wass ».

Papajan

©909 PRODUCTIONS

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici