Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

Passation de procuration : l’ancienne députée Yaël Braun-Pivet prend les rênes des Outre-mer

-

Après un peu moins de deux ans au ministère des Outre-mer, Sébastien Lecornu a passé le relai à l’avocate Yaël Braun-Pivet. La nouvelle ministre estime que la crise sanitaire et le statut de la Nouvelle-Calédonie seront ses premiers dossiers à traiter.

Quentin Menu

Publié le 20 mai 2022 à 22h05

L’un part avec le regret de ne pas avoir répondu aux maux des territoires d’Outre-mer. L’autre arrive en prônant la connaissance des dossiers complexes concernant ces « territoires singuliers ». Sébastien Lecornu a définitivement quitté la rue Oudinot à Paris, le 20 mai, après l’annonce de la composition du gouvernement d’Élisabeth Borne. Sa successeure, Yaël Braun-Pivet, avocate de profession et présidente de la commission des Lois de l’Assemblée nationale depuis 2017, est une des rares néophytes de ce nouveau gouvernement. 

« Je suis très émue parce que je fais partie de la glorieuse société civile [mise en avant par Emmanuel Macron en 2017] », a-t-elle dit pendant son premier discours. Avant elle, Sébastien Lecornu, qui gardera un œil sur les Outre-mer depuis le ministère où il a été promu (les Armées), a salué une « femme de cœur » et une « femme de connaissance » qu’il juge à la hauteur des missions qu’implique ce poste.

Cinq après, me voilà en charge d’un magnifique ministère, avec une responsabilité énorme sur mes épaules. Et avec un sens de l’engagement qui ne s’est pas démenti et qui ne s’est pas affaibli, bien au contraire.

Yaël Braun-Pivet

Une nouvelle ministre qui prône le « dialogue constant »

Parler, écouter, dialoguer et finalement négocier. C’est ce que porte la nouvelle locataire du ministère. Et c’est peut-être ce qui a manqué au ministre sortant, qui n’a pas su contenir la colère Outre-mer, où l’on a largement voté contre Emmanuel Macron lors des deux tours de l’élection présidentielle. Interrogée sur ce cordon de confiance brisé entre les territoires ultramarins et le pouvoir, Yaël Braun-Pivet a préféré botter en touche : « Force est aux bonnes volontés. Je crois qu’aujourd’hui, je suis en capacité de réconcilier les fils du dialogue », a-t-elle éludé.

Yaël Braun-Pivet

©LUDOVIC MARIN / AFP

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici