Free shipping on any purchase of 75$ or more!

jeudi, août 11, 2022

La CNR mise sur l’nergie osmotique, grce une start-up bretonne

-

La Compagnie nationale du Rhne s’allie la start-up Sweetch Energy, pour lancer une centrale d’nergie osmotique d’ici 2023. Elle profitera de la rencontre entre l’eau douce et l’eau sale dans le delta du Rhne pour produire de l’lectricit.

Le nouveau dfi de la Compagnie nationale du Rhne (CNR) ? L’nergie osmotique. La socit, spcialise dans l’nergie hydraulique et partage entre Engie, l’tat et des collectivits territoriales, a annonc, le 14 fvrier dernier, avoir sign le premier partenariat industriel franais consacr cette nergie. Son partenaire s’appelle Sweetch Energy, une start-up bretonne porteuse d’une technologie de rupture en la matire.

Une technologie qui change la donne?

L’nergie osmotique consiste produire de l’lectricit grce la diffrence de salinitentre l’eau douce d’un fleuve et l’eau sale de la mer qu’il rejoint. Le principe rside dans l’exploitation du phnomne naturel d’osmose lorsque deuxsolutions aqueuses de concentrations diffrentes sont spares par une membrane.La recherche d’un quilibre entre les deuxentrane un change d’ions travers la membrane, gnrateur d’lectricit.

La technologie de Sweetch Energy, appele Inod, optimise le rendement du phnomne en associant des lectrodes une membrane compose de nanofibres en matriaux biosourcs. L’ensemble permettrait une haute slectivit ionique et un important transport ionique, offrant des performances ingales. Nos membranes sont vingt fois plus performantes que ce qui existait jusqu’ prsent et de l’ordre de dix fois moins chres, affirme Nicolas Heuz, P-DG de Sweetch Energy, dans une interview donne France bleu Armorique. Donc, en combinant ces facteurs, performances et prix, tout d’un coup, on arrive rendre comptitive l’exploitation de l’nergie osmotique.

Une premire centrale oprationnelle fin 2023

La CNR compte capitaliser sur cette technologie pour produire une lectricit 100% renouvelable et permanente dans les Bouches-du-Rhne. Elle estime parvenir, terme, en produire 4trawattheures (TWh) par an, soit deux fois la consommation annuelle des habitants de la ville de Marseille.

Dans un premier temps, la socit hydraulique doit passer par unephase de modlisation et de tests techniques dans son Centre d’analyse comportementale des ouvrages hydrauliques (Cacoh). Elle doit galement dterminer la meilleure localisation possible pour le site pilote, dans le delta du Rhne, prs de Port-Saint-Louis-du-Rhne. Cette premire centrale osmotique franaise devrait tre oprationnelle la fin de l’anne2023.

 Alors que les projections les plus optimistes prvoient que la part des nergies renouvelables actuelles ne dpassera pas 50% de la production globale d’lectricit mondiale en 2050, l’nergie osmotique pourrait faire passer cette part plus de 65%, avance Sweetch Energy. En 2010, des chercheurs de l’universit des sciences appliques de Dsseldorf estimaient le gisement thorique osmotique de tous les deltas et estuaires de la plante environ 27600TWh/an.

Amnagement du Rhne: le Parlement prolonge la concession de la CNR jusqu’en 2041 (article paru le 10/02/2022) Dputs et snateurs sont parvenus, ce 10 fvrier, un accord sur la proposition de loi relative l’amnagement du Rhne. La concession de la CNR est prolonge jusqu’en 2041, l’excutif estimant avoir reu le feu vert de Bruxelles. Lire la news
Note https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-39254-icoe2010-p-stenzel.pdf Plus d’infos

Article publi le 14 mars 2022

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici