Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

À Sainte Lucie, le commissaire de police interdit les cortèges de véhicules

-

Les élections législatives auront lieu le 26 juillet 2021 à Sainte Lucie. La campagne bat son plein, malgré la circulation du COVID19. À cause du non-respect des règles sanitaires, la police a interdit des cortèges des véhicules qui marquent chaque période électorale.

Le commissaire de police a dû intervenir après la diffusion des images des partis politiques pendant les manifestations de campagne.

Les cortèges de véhicules sont désormais interdits, les partis politiques n’ont pas respecté les protocoles sanitaires établis pour la campagne électorale.  

Nous avons constaté avec inquiétude les comportements pendant les rassemblements. Pas de distanciation physique, pas de masques et nous sommes en pleine pandémie.

Commissaire de Police, Milton Desir.

Les grands rassemblements politiques sont également interdits.

Le directeur médical au ministère de la Santé, Sharon Belmar-George redoute une recrudescence des cas de COVID19.  Elle affirme qu’il y a 127 cas actifs dans le pays. Seuls 12% de la population est vacciné.

La SLMDA, Association Médicale et Dentaire de Sainte Lucie estime qu’il y aura une forte progression du COVID19  après l’élection du 26 juillet, 2021.

Des législatives en pleine pandémie

Selon les règlements, les élections législatives doivent avoir lieu avant la fin d’octobre 2021. 

Le Premier Ministre sortant, Allan Chastanet leader de l’UWP (Parti Uni des Travailleurs), brigue un deuxième mandat consécutif.

Sainte Lucie élections Allan Chastanet

©facebook

Philip J. Pierre, leader du SLP (Parti Travailliste de Sainte Lucie) est l’opposant principal du parti au pouvoir.

Philip J. Pierre, leader de l’opposition.

©facebook

Le Parti National des Verts de Sainte Lucie dont le leader est André de Caires, participe aussi aux législatives.

Andre de Caires, leader du parti des verts.

©facebook

Pas de favori

Dix-sept circonscriptions sont en lice. Seule l’UWP et le SLP présentent des listes complètes de candidats. Les Verts n’en proposent que 8.

L’ancien Premier Ministre Stephenson King auparavant leader de l’UWP, a quitté son parti après 40 ans d’engagement.  Les désaccords avec Allan Chastanet, qui a pris les rênes du parti en 2016, sont la cause de la rupture.

Stephenson King va se présenter en tant que candidat indépendant.

Ancien premier ministre, Stephenson King est un candidat indépendant.

©flikr

 

Les politologues ne se prononcent pas sur les résultats. Allan Chastanet est devenu impopulaire à cause d’échecs de plusieurs projets et les accusations de détournement de fonds portées contre des membres de son cabinet de ministres.

Le SLP devrait capitaliser sur cette impopularité.  C’est la première fois que Philip J. Pierre mène le parti. Après la défaite aux urnes en 2016, il a remplacé le Premier Ministre sortant, Kenny Anthony.

La candidature de l’indépendant, Stephenson King pourrait jouer un rôle décisif. Il est rare que les électeurs saint-luciens choisissent un indépendant. Stephenson King compte sur sa popularité et de longues années de service. Sauf pendant une période de 5 ans, King est le député dans sa circonscription, Castries North, depuis 1987.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici