Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juin 26, 2022

Vies sexuelles : un type qui avait autrefois été habillé par une femme comme une écolière

-

Une fois, j’ai eu des relations sexuelles avec trois personnes sur une période de 24 heures. Une copine à moi m’avait largué. Je suis devenu ce que mes amis appelaient un ouragan de mauvaises décisions. Quelqu’un avec qui je faisais partie d’une équipe de course récréative flirtait avec moi depuis environ neuf mois et maintenant que j’étais disponible, elle voulait coucher avec moi ; J’ai couché avec elle. Et puis environ 18 heures plus tard, j’ai reçu un appel téléphonique froid de la meilleure amie de mon ex qui s’intéressait également à moi, et j’ai couché avec elle. Et puis mon ex est venu et a commencé le sexe de maquillage. Mon ex n’a jamais découvert que je couchais avec sa meilleure amie. Nous avons tous utilisé la protection; J’étais responsable. Il y avait un écart de temps et tout, mais oui, c’était très rassurant. Je me sentais très désirable.

Je ne suis sorti du sexe que dix fois ; d’habitude je dois m’achever. D’habitude, je ne peux pas venir, alors nous continuons à avoir des relations sexuelles pendant une période de temps d’insertion. Une fois, c’était comme douze heures. Je n’ai pas été dur tout le temps. Nous avons fait des pauses. Nous avons de l’eau. J’avais 19 ans quand c’est arrivé et il y avait une fierté perverse du genre « Elle ne m’oubliera jamais ». En vieillissant, je suis moins enclin à essayer de le faire. Habituellement, après deux ou trois heures, je me dis : « C’est juste une chose qui me pose problème. Je vais m’achever. Avec des relations à long terme et plus engagées, ils commencent généralement à pousser comme, « Quel est le problème ? Pourquoi ne suis-je pas assez pour te pousser à bout ? » Je peux essayer de me convaincre que c’est un avantage, mais en réalité, j’hésite entre l’acceptation générale et une profonde insécurité quant à ce que cela fait à quelqu’un avec qui je couche.

Je ne couche avec personne pour le moment, mais il y a environ trois à cinq femmes qui—comment puis-je dire cela sans paraître ridicule ? Je leur écris du charbon. Je n’ai pas couché avec ou même rencontré tous. Quand j’avais environ 24 ou 25 ans, j’ai réalisé que mon jeu de message sale était plutôt bon. Les femmes à qui j’envoyais de l’érotisme continuaient à me contacter, et elles se vantaient auprès de leurs amis, puis leurs amis me demandaient de leur envoyer de l’érotisme. Quand j’apprends à connaître quelqu’un et ce qu’il aime, j’envoie d’abord une sorte d’histoire passe-partout que j’ai dans mon application de notes. Et puis à partir de là, obtenir des retours adaptés et ensuite plus c’est très direct.

Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais au cours des deux dernières années, j’ai vraiment trouvé le fétichisme de l’élevage très excitant. Soudain, un interrupteur bascula dans mon cerveau. C’est quelque chose que j’ai mis dans le passe-partout. Et à partir de là, je vais comprendre comme, « Oh, vous n’êtes pas dans l’élevage, vous êtes plus dans, les coups d’argent sur les seins ou vous voulez un soin du visage », puis mon écriture changera pour répondre à leurs besoins.

Une femme avec qui je suis sorti, puis nous avons rompu, et maintenant nous nous sommes en quelque sorte liés par l’érotisme. Une autre femme est l’amie d’un ami qui publiait des photos en phase terminale sur ses histoires Instagram et nous sommes arrivés à un endroit où je lui envoie maintenant de l’érotisme. Parfois, j’arrive au stade où j’envoie de l’érotisme à quelqu’un à qui j’ai parlé sur Tinder. Nous n’avons pas vraiment travaillé, mais toutes les trois semaines, ils le demandent, et c’est à ce moment-là que je suis très apathique. C’est comme, je ne te connais pas, tu ne m’incites pas. Vous vous présentez juste à l’improviste comme: «Dis-moi ce que tu vas me faire. Je suis seul en ce moment. Il est trois heures un mardi, n’est-ce pas ? Il devrait y avoir un minimum de décence. Comme, commencer une conversation. « Comment vas-tu bla, bla, bla. Avez-vous vu la chanson? Tu devrais aller voir ce film.

Vies sexuelles : une ancienne joueuse de football qui aime porter des sous-vêtements féminins

Tyler à Kansas City a parlé à GQ de rencontres en ligne précoces, d’hommes plus âgés et d’une réaction allergique malheureuse.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici