Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juin 26, 2022

une famille de réfugiés refoulée par les autorités britanniques et bloquée à Calais

-

Lionel Gougelot
11h05, le 02 mars 2022

Une famille de réfugiés ukrainiens, qui avait fui Kiev en voiture, est bloquée depuis lundi à Calais après avoir été refoulée par les forces britanniques alors qu’elle voulait se rendre en Grande-Bretagne. Mardi, Paris a appelé Londres à assouplir les conditions d’octroi des visas pour les Ukrainiens.

Une famille de réfugiés ukrainiens a été refoulée lundi à Calais par la Border Force britannique. Neuf membres d’une même famille venant du sud de l’Ukraine espéraient en effet pouvoir trouver refuge en Grande-Bretagne mais se sont retrouvés bloqués, faute de visas. Les Britanniques refusent l’entrée sur son territoire à ces personnes qui fuient la guerre, et ces dernières sont donc en attente dans le port de Calais. Face à la situation, ils ont été pris en charge par la mairie de Calais qui leur a ouvert un hébergement d’urgence. Si le gouvernement français a demandé mardi à Londres de simplifier la délivrance des visas aux réfugiés ukrainiens, pour cette famille, c’est toujours l’incertitude. Europe 1 les a rencontrés.

« Une question de vie ou de mort »

C’est le deuxième jour d’attente au terminal du port de Calais. Olexander, un Ukrainien résidant à Londres, espère toujours un visa britannique pour les sept membres de sa famille : parents, oncles, tantes et cousins. Le jeune homme raconte que les autorités françaises ont alerté la Grande-Bretagne pour qu’elles laissent entrer cette famille sur son territoire. Des réfugiés qu’Olexander et son frère Alim sont allés chercher en voiture à Odessa pour les sauver de cette guerre.

« Evidemment, pour eux c’était une question de vie ou de mort. La vie là-bas est devenue trop dangereuse. Une bombe peut tomber à tout instant. Ils ont tout quitté, leur maison, leurs biens et se sont enfuis. Il était impossible pour eux de rester là où ils risquent la mort », explique-t-il.

La maire de Calais appelle les Britanniques à prendre leurs responsabilités

La maire de Calais, Natacha Bouchart, s’attend à voir arriver d’autres réfugiés ukrainiens, candidats au passage en Grande-Bretagne. Elle espère que Londres ne les laissera pas dans une impasse côté français. « On ne peut pas être à nouveau face aux responsabilités que les Britanniques ne veulent pas prendre. Donc il faut qu’ils assument leur discours et qu’ils facilitent le passage de ces personnes réfugiées », appelle-t-elle. Olexander et sa famille se disent prêts à attendre ici le temps qu’il faudra pour un visa. Un retour en arrière étant tout simplement impossible. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici