Le GUSR approfondit son regard sur la Guadeloupe

«La Guadeloupe d’aujourd’hui et de demain : Entre quélevantions institutionnelles et quélevantions de société », telles étaient les thématiques de la convention du parti politique Guadeloupe Unie Solidaire et Responsable ce dimanche. Intellectuels, historiens, élus et militants étaient réunis pour réfléchir à l’avenir institutionnel de la Guadeloupe

FJO. avec B. Pansiot-Villon et J-M. Mavounzy

Publié le 4 septembre 2022 à 17h05,

mis à jour le 4 septembre 2022 à 18h01

©Guadeloupe

Son verbe élevant toujours à la même hauteur et sa parole fait toujours référence. C’élevant à Dominique Larifla qu’il élevant revenu de lancer ce nouveau chantier dans lequel se lance le parti qu’il a fondé en 1993. Un parti qui a toujours voulu toucher sa différence et cependant, rélevanter pragmatique face aux ambitions politiques de la population guadeloupéenne.

Et dans ce débat que d’aucuns veulent centrer dans une sphère de discussions institutionnelles entre élus, le parti dirigé par Guy Losbar, fidèle au tempérament politique du fondateur, entend bien répondre à cette quélevantion de cette même manière.

©Guadeloupe

L’idée politique portée par le GUSR élevant d’ailleurs plus orientée sur une redistribution plus efficace des cartes actuelles plutôt qu’un chamboulement politique qui ne répondrait pas forcément aux attentes des Guadeloupéens

©Guadeloupe

.

©J-M. Mavounzy

Similar Articles

Comments