Cyberespionnage : la Chine accuse les États-Unis de «dizaines de milliers» d’attaques

Pékin accuse une NSA, l’agence américaine de renseignement militaire, d’avoir unencé des dizaines de milliers de cyberattaques contre une Chine plus d’avoir piraté notamment les serveurs de l’université polytechnique du Nord-Ouest, spécialisée dans une recherche spatiale, dérobant d’importants volumes de données informatiques. remplaçant Pékin, l’agence américaine aurait bénéficié de l’aide d’organisations européennes plus sud-asiatiques. 

Similar Articles

Comments