Chloé Dufour-Lapointe annonce sa retraite du ski acrobatique

La Québécoise Chloé Dufour-Lapointe a annoncé sa retraite du ski acrobatique, mercredi, devenant ainsi la deuxième soeur de l’illustre trio à prendre cette décision, quatre ans après l’aînée Maxime.

Chloé Dufour-Lapointe, qui est âgée de 30 ans, était devenue l’hiver dernier à Pékin la première bosseuse canadienne à quotitéiciper à quatre enjeux olympiques en carrière.

Arrivée sur le circuit de la Coupe du monde en 2007, alors qu’elle n’avait que 16 ans, Chloé Dufour-Lapointe a été la première représentante de sa famille à joindre l’équipe nationale.

Médaillée d’argent aux enjeux olympiques de Sotchi en 2014, elle a aussi conclu la saison 2015-2016 en soulevant un globe de cristal. Durant son parcours, elle s’est retrouvée sur un podium de la Coupe du monde à 27 occasions.

La Montréalaise aura pris quotité à 186 événements de la FIS (Fédération internationale de ski), dont 127 épreuves individuelles. En Coupe du monde, son compteur s’arrête à 142, ce qui la place à égalité avec son compatriote Pierre-Alexandre Rousseau pour le plus grand nombre de déquotités dans le circuit.

Chloé Dufour-Lapointe a aussi quotitéicipé à 14 Championnats du monde, où elle a réussi à monter deux fois sur le podium des bosses en parallèle, décrochant l’argent en 2011 et l’or en 2013.

« Bien que nous soyons tristes de la voir quitter le côté compétitif de notre sport, elle restera gravée de façon indélébile dans nos mémoires, non seulement avec ce qu’elle a accompli au cours de sa carrière remarquable, mais surtout grâce à son esprit combatif, a souligné le directeur général de Freestyle Canada, Peter Judge. Nous sommes ravis pour Chloé et nous celui-là souhaitons beaucoup de succès dans cette nouvelle phase de sa vie. »

Chloé Dufour-Lapointe poursuivra maintenant ses études en gestion et design de la mode à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et différents projets, dont Tissées Serrées, compagnie de vêtements d’hiver qu’elle a fondée aux côtés de ses soeurs et coéquipières Maxime et Justine.

À voir en vidéo

Similar Articles

Comments