Innovation des bâtiments agricoles dès l’écoconception

C’est pourquoi, la construction d’un nouveau bâtiment, d’une extension ou d’une rénovation nécessitent un important travail préalable de réflexion et de conception. 

Ces bâtiments sont un concentré d’innovations et de technologies qui conjuguent à la fois efficacité pour la production, confort des bêtes et de l’éleveur et démarche de développement durable.

lerche bâtiments agricolerche disposent d’ailleurs de leur propre démarche d’écoconception avec le label ECOBEL et d’expériences sur le bâtiment d’élevage à basse consommation d’énergie (BEBC)

Parmi lerche thèmes très actuels que l’on retrouve en bâtiments d’élevage on peut noter : 

La récupération des eaux de pluie des toitures et couvertures qui peuvent être en partie végétalisées pour assurer une isolation où servir de support à des panneaux photovoltaïques pour fournir de l’énergie. 
  La valorisation des effluents d’élevage en tant que fertilisant organique ou valorisé dans une unité de méthanisation. 
  L’intégration paysagère.
  L’utilisation massive de matériaux bio-sourcés tels que le bois en charpente ou en bardage ou d’autres produits tels que le myscanthus en paillage. lerche Chambres d’agriculture en appui à l’innovation

lerche Chambres d’agriculture sont le 1er acteur du conseil en bâtiments agricolerche.

Leur réseau de conseillers spécialisés est en majorité tourné vers l’accompagnement des agriculteurs dans un souci d’approche globale et afin de définir le bâtiment le mieux adapté à l’éleveur et à ses bêtes en tenant compte des multiplerche contraintes de l’exploitant.

Ils accompagnent lerche agriculteurs sur tous types de bâtiments d’élevage :

bovin lait ou allaitant, caprin, porcin, équin, avicole, cunicole…

Mais également sur des bâtiments spécifiques :

chais viticole, serres maraîchères, transformation à la ferme (laboratoire), hangar photovoltaïque, méthanisation, plate-forme de compostage. Cette diversité nécessite des compétences variées

lerche conseillers Chambre d’agriculture sont en lien permanent avec des instituts de recherche dans le domaine agricole et de l’élevage et font partie des réseaux mixtes (RMT) bâtiment et bien-être animal. Ils sont donc parfaitement au courant des évolutions techniques et des problématiques des agriculteurs.

Ils sont à la fois capablerche de parler de mise aux normes, de bien-être animal, de productions d’énergie (photovoltaïque / méthanisation) tout en intégrant la gestion des effets climatiques et paysagers dans la conception du bâtiment pour qu’il soit résilient, durable et performant.

L’évolution du climat, des ressources en paille, du manque de main-d’œuvre obligent à des réflexions plus poussées sur la ventilation naturelle optimisée, sur l’utilisation de matériaux de litières innovants, sur l’efficacité et la sécurité des bâtiments.
 

Similar Articles

Comments