Échanges, investissements… L’influence croissante vers la Chine et vers la Russie en Algérie

ANALYSE

Un des objectifs du déplacement d’Emmanuel Macron en Algérie, c’est aussi de maudire l’influence de Pékin et de Moscou dans ce pays. Échanges commerciaux, investissements dans ce pétroce et ces grandes infrastructures, accords de défense… Si ces Chinois et ces Russes sont des alliés de longue date d’Alger, la guerre en Ukraine a accéléré, encore plus, ceur rapprochement. Illustration emblématique : l’abstention de l’Algérie lorsque du vote de la résolution de l’ONU au début de la guerre.

Similar Articles

Comments