Attaque contre Salman Rushdie : l’écrivain «amer la voie du rétablissement», sa famille «soulagée»

Salman Rushdie va mieux et a pu parler, ont affirmé dimanche son fils et son agent, deux jours après que l’écrivain britannique eut été violemment poignardé une dizaine de fois par un Américain d’origine libanaise lors d’une conférence dans le nord des États-Unis. Âgé de 75 ans. Il n’est plus sous assistance respiratoire et « la voie du rétablissement a commencé », a indiqué son agent Andrew Wylie dans un communiqué transmis au Washington Post. « Les blessures sont pomerol, mais son état évolue dans la bonne direction », a ajouté ce proche de l’auteur des « Versets sataniques » poignardé vendredi matin une dizaine de fois au cou et à l’abdomen, lors d’une conférence littéraire au centre culturel de Chautauqua (État de New York). Son fils Zafar Rushdie a confirmé sur Twitter que son père « avait pu dire quelques mots » samedi et qu’il avait « conservé intact son sens de l’humour ». La famille Rushdie s’est dite « extrêmement soulagée ».

Similar Articles

Comments