Le pass sanitaire entre en vigueur

C’est ce lundi que le très controversé pass sanitaire entre en vigueur. Le Conseil constitutionnel l’a validé, sans trop changer le projet de loi du gouvernement.
Mayotte est concernée, même si les détails de son application ne sont pas encore connus.

Ismael Said Combo

Publié le 9 août 2021 à 01h29,

mis à jour le 9 août 2021 à 01h31

Bien que nous ne sachions pas encore le mode d’emploi du fameux Pass au niveau de notre département, retenez que le dispositif est normalement étendu à certains centres commerciaux, au-delà d’un certain seuil défini par décret, et si la gravité des risques de contamination à l’échelle d’un département, le justifie.Par ailleurs, l’autorité préfectorale pourra mettre en place le pass sanitaire, dans les grands magasins, et certains commerciaux, tout en garantissant l’accès des personnes, aux biens et aux services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transports accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

Avec ce pass sanitaire, le gouvernement veut inciter les Français à se vacciner.

©Mayotte la 1ere

Il faudra montrer patte blanche dans les cafés et restaurants

Sachez par ailleurs que le gouvernement veut appliquer cette mesure dans les cafés, les restaurants, les trains à longues distances, les foires et salons professionnels notamment.
On ne sait pas pour l’instant de quelle sauce nous serons mangés ici à Mayotte où la configuration n’est pas la même que chez nos compatriotes de l’Hexagone, ni dans les autres DOM, tant au niveau des transports en commun ni en termes de taux d’incidence.

Les restaurants devront contrôler leurs clients et leur refuser l’accès s’ils ne sont pas vaccinés ou s’ils n’ont pas de tests négatifs à la Covid-19.

Les préfets tenus de respecter les critères de proportionnalité

Là-bas, même les superficies comptent, grandes ou petites surfaces.
Il faudra sans-doute des précisions de la part des autorités compétentes.
Faudra-t-il des mesures spécifiques d’adaptation pour notre département ??
Ce qui est sûr, les sages ont relevé que non seulement les préfets sont tenus de respecter les critères de proportionnalité, mais aussi qu’il leur appartiendra de préciser les listes des centres concernés par le Pass sanitaire.

Similar Articles

Comments