la Tunisie tente de rattraper son retard vaccinal

Après plusieurs mois très compliqués, la Tunisie a enfin reçu des doses de vaccin en nombre suffisant. Depuis, la campagne de vaccination bat son plein, pour le plus grand soulagement de la population et des soignants. Le pays espère arriver à 50% de la population vaccinée en octobre.

Alors que la vague de Covid dû au variant Delta frappe plusieurs pays dans le monde, la Tunisie accélère sa vaccination. Longtemps en retard en la matière, et dans une situation dramatique pendant plusieurs semaines, le pays a reçu plus de 6 millions de doses. Plus de 500.000 de ces doses ont été administrées dans la seule journée de dimanche. Il faut rattraper le retard alors que le pays dépasse les 20.000 morts.

 

Depuis que les doses ont été livrées, les Tunisiens affluent dans les centres de vaccination, qui sont plus de 300 dans tout le pays, dans des salles de classe pour la plupart. Après 8 mois sur liste d’attente à Tunis, Nesrine va enfin recevoir sa première injection aujourd’hui. « Je suis contente que les vaccins soient arrivés. Vivement que cet épisode soit derrière nous, parce qu’on a connu vraiment des pics de stress », témoigne-t-elle. « On se disait ‘on va atteindre le pic, on va atteindre le pic’. Mais au fur et à mesure, le nombre de morts a augmenté. Mon mari aussi a eu le Covid, il a été hospitalisé. J’essaye de me rassurer.

« Un épuisement aussi bien physique que moral »

Si le pic épidémique est maintenant passé dans le pays, la crise est encore sensible dans les hôpitaux tunisiens, qui manquent de moyens pour soigner les nouveaux malades. Il y a une amélioration. Mais vu que les moyens ne sont pas énormes en Tunisie, rapidement, on arrive à avoir un épuisement de l’oxygène, pour des patients qui nécessitent quand même de la réanimation lourde et une grande quantité d’oxygène à haut débit », explique Mohamed Ali Nif, médecin réanimateur à Rouen, venu prêter main forte dans son pays d’origine, à Tataouine.  « Le manque de moyens fait qu’il y a un épuisement aussi bien physique que moral. »

La Tunisie espère avoir vacciné la moitié de sa population d’ici à la mi-octobre.

Similar Articles

Comments