franchir certains points de basculement augmenterait le cot conomique de 25%

Une mta-analyse formule par des chercheurs britanniques et amricains a quantifi l’augmentation du cot conomique de l’inaction climatique par rapport huit points de basculement. Selon l’tude, ce cot pourrait augmenter de 25%.

Les cots conomiques du changement climatique ont dj t estims pour plusieurs pays, mais le franchissement de points de basculement devrait les augmenter radicalement selon une nouvelle tude. Publie ce mois-ci dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), elle prsente les rsultats d’une mta-analyse de la littrature scientifique ralise par un quatuor de chercheurs amricano-britanniques.

Huit points de basculement ne pas franchir

Le modle prospectif labor par ces derniers s’appuie sur des donnes concernant les effets du changement climatique et leur impact conomique dans 180pays. Les chercheurs se sont plus particulirement focaliss sur les analyses relatives aux huit points de basculement (ou tipping points) suivants:

– le dgel du perglisol (et les missions de mthane (CH4) et de dioxyde de carbone (CO2) qu’il entranerait);

– la dissolution des hydrates de mthane dans l’ocan (et les missions supplmentaires de CH4 en rsultant);

– la fonte de la banquise arctique (responsable du phnomne de rtroaction glace-albdo, rchauffant l’eau des ocans);

– la dstabilisation de l’cosystme de la fort amazonienne (limitant la quantit de CO2 stocke);

– la dsintgration de la calotte glaciaire du Groenland (causant une hausse du niveau de la mer);

– la dsintgration de la calotte glaciaire de l’Antarctique (idem);

– le ralentissement de la circulation ocanique mridienne dans l’Atlantique (Amoc) (entranant une dstabilisation de la temprature globale, surtout en Europe);

– les variations de la mousson d’t en Inde (impactant son secteur agricole et, donc, son conomie).

Les climatologues soulignent depuis longtemps l’importance des points de basculement du climat, explique le professeur Simon Dietz, de l’Institut Graham de recherche sur le changement climatique et l’environnement Londres, dans un communiqu. Pour la premire fois, nos analyses chiffrent les impacts conomiques des huit points de basculement du climat de manire plus systmatique.

Les consquences de l’inaction climatique

D’aprs les estimations du modle dtaill dans la revue PNAS, le franchissement de ces points de basculement, notamment du fait de l’inaction climatique, causerait une augmentation de 25% du cot social du carbone (SCC) c’est–dire, l’ensemble des cots conomiques et sociaux dus l’mission d’au moins une tonne supplmentaire de gaz effet de serre.

Le prsident des tats-Unis, Joe Biden, avait justement mis en garde contre le cot de l’inaction climatique lors de l’annonce de ses engagements de rduction d’missions de gaz effet de serre, en avril dernier. Les chercheurs notent cependant que leurs chiffres reprsentent probablement des sous-estimations, compte-tenu du fait que certains tipping points et leurs interactions n’ont pas encore t tudis.

Un changement climatique et conomique nuanc

Cela tant dit, ils estiment que la dissolution des hydrates de mthane et le dgel du perglisol constituent les points de basculement les plus dangereux franchir pour l’conomie mondiale. Ils participeraient en effet augmenter de 10% les risques que le SCC puisse doubler, et de 5% qu’il puisse tripler. Pour rappel, d’aprs le dernier rapport du Giec, la concentration actuelle du CH4 dans l’atmosphre n’avait jamais t aussi haute en 800000 ans.

A contrario, les chercheurs attestent que deux points de basculement pourraient, mme une fois franchis, rduire graduellement le SCC. Selon eux, l’affaiblissement de l’Amoc pourrait interfrer avec l’augmentation graduelle des tempratures en Europe. Ce phnomne abaisserait d’1,4% le SCC attendu. Tandis que les effets de la boucle de rtroaction glace-albdo s’attnueraient au fil du temps, selon leurs estimations rduisant le SCC d’1,7%.

Les chercheurs noncent en effet l’hypothse suivante: tandis que la surface de glace et de neige diminue, ce qui accrot le forage radiatif, le rchauffement continuel finit par produire moins de modification de l’albdo, rduisant son tour l’impact du phnomne sur l’quilibre climatique. Ces changements augmentent bien la temprature sur le court-terme mais la rduiront sur le long-terme et donc attnueront le SCC.

Les cots du changement climatique pour la France se compteraient en milliards d’euros par an (article paru le 27/09/2009) Agriculture, tourisme, sant tous les secteurs d’activits franais vont tre touchs par le changement climatique. Les cots associs ont t estims plusieurs centaines de millions d’euros par an pour plusieurs d’entre eux d’ici 2050. Lire la news
Climat: Joe Biden se fixe 50 52% de rduction des missions d’ici 2030 (article paru le 22/04/2021) Ce jeudi 22 avril, le prsident amricain Joe Biden a annonc le nouvel objectif des tats-Unis de rduction des missions de gaz effet de serre (NDC) d’ici 2030 au titre de l’Accord de Paris sur le climat. Il a fait cette annonce lors de son so… Lire la news
Rapport du Giec: le rchauffement climatique peut encore tre attnu (article paru le 10/08/2021) Le rchauffement climatique est dj en route, et certains de ses effets sont dj irrversibles mais il est encore possible de les attnuer. Un dfi qui ncessite une baisse drastique et peu probable des missions de gaz effet de serre. Lire la news
Les premiers signes d’un affaiblissement du Gulf Stream? (article paru le 12/08/2021) Une rcente tude alerte sur l’instabilit d’un courant majeur de l’Atlantique Nord dont fait partie le Gulf Stream. Un changement brutal de rgime pourrait tre sur le point de se produire avec des consquences sur le climat et le niveau des mers. Lire la news
Note Tlcharger l’tude publie dans PNAS. Plus d’infos
Note Le rapport entre l’nergie solaire mise et celle rflchie par l’albdo.

Article publi le 19 aot 2021

Similar Articles

Comments