Au Liban, l’explosion d’un camion-citerne fait au moins 20 morts

Au moins 20 personnes ont été tuées dans l’explosion d’un camion-citerne dans la région d’Akkar, au nord du Liban, a annoncé dimanche la Croix-Rouge libanaise. Le Liban, confronté à une très grave crise économique, fait face depuis des mois à des pénuries de carburant qui affectent l’approvisionnement en biens de première nécessité.

Au moins 20 personnes ont été tuées dans l’explosion d’un camion-citerne dans la région d’Akkar, au nord du Liban, a annoncé dimanche la Croix-Rouge libanaise.

« Nos équipes ont évacué 20 cadavres et plus de 7 blessés depuis le lieu de l’explosion d’un camion-citerne à Akkar vers les hôpitaux de la région », a tweeté la Croix-Rouge. L’origine de l’explosion n’était pas connue dans l’immédiat.

Pénuries de carburant

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, non vérifiées par l’AFP, montraient un incendie faisant rage sur le site de la déflagration.

Le Liban, confronté à une très grave crise économique, fait face depuis des mois à des pénuries de carburant qui affectent l’approvisionnement en biens de première nécessité.

Des manifestants en colère ont bloqué jeudi plusieurs routes dans le pays, au lendemain d’une décision de la Banque du Liban s’apparentant à une levée des subventions sur les carburants. 

L’armée s’est déployée samedi dans des stations-service, où des queues interminables se sont formées. Des camions de distribution de carburant ont été pris d’assaut dans certaines régions par des citoyens en colère, selon des médias locaux. L’armée a indiqué samedi avoir saisi des milliers de litres d’essence et de diesel mis de côté par les distributeurs. 

Similar Articles

Comments