Pour dvelopper ses puits de carbone, l’Europe veut protger et restaurer les forts

La Commission europenne a prsent sa nouvelle stratgie forestire, et elle prend un chemin compltement diffrent de la prcdente. Axe vers plus de protection, elle demande explicitement changer les modes de gestion des forts.

Annonce le 16 juillet, la nouvelle stratgie fort de l’Union europenne vient appuyer le train de mesures Fit-for-55 destines rduire les missions de gaz effet de serre de 55 % d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif, l’UE mise principalement sur l’attnuation des missions la source mais elle dsire aussi renforcer ses puits de carbone pour ventuellement dpasser ses objectifs climatiques. Seul bmol, la perte du couvert arbor s’acclre en Europe et l’tat de conservation mdiocre  dans lequel se trouvent les forts actuellement impacte la capacit de stockage de ces puits de carbone. Dans ces conditions, l’UE propose aux tats membres une nouvelle stratgie de gestion qui pose les grandes lignes suivre pour accrotre les puits de carbone et met en lumire l’intrt de garder les forts en bonne sant. Condition sine qua non, selon la Commission, pour bnficier de forts multifonctionnelles .

Protger les forts et augmenter leur rsilience

Virginijus Sinkevicius, le commissaire l’environnement souligne : Seules des forts rsilientes pourront permettre d’assurer cette multifonctionnalit . Dans les termes, la nouvelle stratgie fort propose de protger les forts en place, d’en planter d’autres et d’instaurer des modes de gestion proches de la nature .

Pour la premire fois, un cadre est propos pour construire une politique forestire s’appuyant sur les cosystmes et un objectif clair de restauration de la biodiversit頻, salue Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour l’association Canope. En effet, la stratgie s’engage protger strictement les forts anciennes et primaires. Elle devrait d’ailleurs dfinir plus prcisment ces termes d’ici la fin de l’anne.

Cependant, les forts primaires sont rares en Europe. Il est donc essentiel de restaurer et accrotre la rsilience des forts dgrades par les nombreuses pressions que sont la scheresse, les feux de fort, et les insectes ravageurs comme le scolyte. Et comme la capacit de stockage des forts dpend aussi des modes d’exploitation, la stratgie europenne entend peser sur les pratiques de gestion potentiellement problmatiques telles que les coupes rases et les monocultures. En cela elle s’oppose donc directement l’industrie du bois. Mais surtout, le document prne un systme d’indemnisation pour les propritaires qui dcideraient d’adopter des techniques vertueuses ou de laisser intacte une partie de leur domaine. Une certification volontaire est galement prvue, qui valorisera les techniques de gestion les plus vertueuses.

Le paradoxe du bois comme nergie renouvelable

La biomasse ligneuse tant considre comme une nergie renouvelable en Europe, l’exploitation des forts non primaires devrait augmenter avec la sortie du paquet Fit-for-55. Une situation qui risque de compromettre les objectifs d’agrandissement des puits de carbone. Balance entre la chvre et le chou, la Commission souligne dans sa stratgie la ncessit de maintenir l’utilisation de la biomasse ligneuse dans les limites de la durabilit頻 et incite les tats membres suivre le principe de l’utilisation en cascade .

Conjointement cette stratgie, la Commission a dpos une feuille de route pour la plantation de 3 milliards d’arbres d’ici 2030 afin de verdir les espaces urbains et pri-urbains. La Commission espre ainsi aider compenser la perte de biodiversit observe travers toute l’Europe.

Un sujet sensible

Pour que ces efforts ne soient pas vains, l’Europe a besoin de donnes compltes sur l’tat des forts. Pour le moment, la gestion de la filire bois revenant aux tats membres, les donnes sont encore parcellaires. C’est pourquoi la stratgie forestire annonce une proposition lgislative qui harmonisera la collecte des donnes au niveau europen et qui contraindrait les tats membres transmettre leurs rapports. Une possibilit que certains pays ne cautionnent pas. Aprs la fuite de des documents prparatoirese en juin, dix pays europens dont la France, ont crit une lettre la Commission pour dnoncer le manque de prise en compte des aspects socio-conomiques de cette stratgie. Ils ont fait valoir que la filire bois reprsentait 3,6 millions d’emplois en Europe.

En parallle, pour les associations de protection de l’environnement comme Canope, ces propositions vont dans le bon sens  quoique potentiellement insuffisantes  au regard des pressions croissantes qui psent sur les forts. Le fait que la commission ait rsist aux sirnes des partisans d’une gestion forestire plus intensive est souligner , relve Sylvain Angernant, fondateur de l’association.

Un paquet lgislatif indit pour dcarboner l’Europe (article paru le 14/07/2021) La Commission europenne met sur la table un ensemble de mesures pour rduire de 55% les missions europennes de carbone d’ici 2030. La France aura une place de choix dans la russite des ngociations entre le Parlement et les tats membres. Lire la news
missions de carbone de l’Europe: un nouvel objectif pour la France (article paru le 15/07/2021) Le rglement sur le partage de l’effort donne chaque tat membre son nouvel objectif de rduction pour 2030. Il est accompagn d’un changement de rgles pour la gestion des puits de carbone. Une pression supplmentaire pour la France. Lire la news
Forts: ces nouveaux outils sculpts par les professionnels pour s’adapter au changement climatique (article paru le 30/06/2021) Les professionnels de la fort ont dvelopp plusieurs outils pour tenter de prdire les impacts du changement climatique et s’y adapter. En parallle et dans la mme optique, l’ONF prsente un nouveau concept, la « mosaque de forts ». Lire la news
Fit-for-55: la Commission europenne renforce l’efficacit nergtique et les nergies renouvelables (article paru le 15/07/2021) Au sein de son paquet climat Fit-for-55, un lot de textes sans prcdent, l’Europe veut rviser deux directives concernant les nergies renouvelables et l’efficacit nergtique de ses tats membres. Tour d’horizon des objectifs proposs. Lire la news
RE 2020: un appel projets ddi aux systmes constructifs bois (article paru le 16/07/2021) En vigueur partir du 1er janvier 2022, la rglementation environnementale (RE 2020) des btiments neufs promeut les matriaux biosourcs, dont le bois, pour leur capacit de stockage du carbone. Dans cette perspective, ce vendredi 16 juillet, la… Lire la news
missions de carbone de l’Europe: un nouvel objectif pour la France (article paru le 15/07/2021) Le rglement sur le partage de l’effort donne chaque tat membre son nouvel objectif de rduction pour 2030. Il est accompagn d’un changement de rgles pour la gestion des puits de carbone. Une pression supplmentaire pour la France. Lire la news
Une feuille de route controverse pour adapter la fort au changement climatique (article paru le 23/12/2020) Les acteurs de la fort et du bois s’engagent suivre une feuille de route pour adapter les forts au changement climatique. Mais certains y voient un alibi pour encourager une forme d’industrialisation. Lire la news
Note En savoir plus sur la nouvelle stratgie forestire de l’UE. Plus d’infos

Article publi le 20 juillet 2021

Similar Articles

Comments