l’absence du public rduit leur empreinte carbone

Selon les analystes de Greenly, application mesurant l’impact environnemental des entreprises, les Jeux olympiques de Tokyo ont rduit de 12,5% leurs missions polluantes en vitant de faire venir des spectateurs trangers pour raisons sanitaires.

Les Jeux olympiques de Tokyo, toujours en cours dans la capitale japonaise, ne sont pas exempts d’une empreinte carbone mme en l’absence de spectateurs. Les data scientists de Greenly, une technologie mobile pour entreprises d’valuation de leur impact environnemental, ont publi une analyse regroupant les donnes rendues publiques par les organisateurs des JO sur le sujet. C’tait l’occasion de rappeler l’impact carbone colossal des Jeux, et plus largement des grands vnements sportifs, en s’interrogeant sur les moyens de limiter cet impact sans sacrifier l’esprit du sport, confie Greenly dans un communiqu.

L’effet de Jeux en huis clos

L’objectif des Jeux de Tokyo tait d’mettre 20% de moins de gaz effet de serre (GES) que les prcdents, pour une quantit d’mission attendue value 2,7 millions de tonnes. Compte tenu du rcent regain de l’pidmie de Covid-19 dans le pays organisateur, les diffrentes preuves olympiques se tiennent finalement huis clos. En consquence, Greenly estime que l’absence de spectateurs internationaux et donc de nombreux vols ariens polluants vers Tokyo constitue une conomie de 12,5% d’mission de GES (soit 340.000 tonnes de CO2 en moins).

   

Evaluation de l’empreinte carbone des trois derniers Jeux olympiques.
© Greenly

 

   

Mme si la mesure peut sembler peu engageante d’un point de vue festif et humain, rationner la prsence de voyageurs non locaux est une solution efficace. L’instauration de quotas par pays (en fonction de la distance par rapport la ville organisatrice) ou le choix des futurs organisateurs en fonction d’un critre de centralit gographique serait pertinent [ l’avenir], proposent ainsi les experts de Greenly. Ces derniers soulignent cependant que le dplacement des spectateurs trangers (et les missions qu’ils induisent ensuite sur place) n’est pas la plus importante source de pollution.

Btiments et athltes: plus gros pollueurs?

En premier lieu, on retrouve la construction des infrastructures puis le dplacement des athltes. D’aprs les chiffres avancs par Greenly, et en prenant la rduction prcite, 63% des missions de GES des JO de Tokyo proviendraient de la construction des lieux d’preuves. Les data scientists prconisent donc que la construction outrance de stades inutilisables aprs la fin des Jeux [soit] ainsi limiter, quand la mise en place de rseaux de transports de type mtro peut tre amortie sur de nombreuses annes.

L’empreinte carbone des sportifs, quant eux, varierait surtout en fonction de la taille des dlgations et de la distance parcourue pour rejoindre Tokyo. cet gard, les 613 athltes amricains auraient, eux seuls, engendrs l’mission de 900 tonnes de CO2 dans l’atmosphre. L’envoi de 325 chevaux au total pour les preuves questres auraient injects 5 000 tonnes de plus, par voie arienne, et le priple de la Flamme olympique de Grce au Japon, 3 000 supplmentaires. En comparaison, la fabrication de lits en carton plus verts pour les athltes, penss par les organisateurs japonais, ne constituerait qu’une rduction de 0,05% des missions de GES prvisionnelles (avant les nouvelles restrictions sanitaires dans la capitale d’accueil) des Jeux.

Mise en garde pour Paris 2024

Des Jeux plus responsables devront d’abordrduire les missions lies aux transports et la construction, en faisant venir les athltes en train, en utilisant plus de btiments existants, des matriaux bas carbone pour les nouveaux, ou en dveloppant des infrastructures positives pour les villes , conclut Greenly. Les experts mettent par ailleurs en garde la France qui organisera la prochaine dition des JO Paris en 2024.

La contribution positive pour le climat sur laquelle la France compte pour compenser ses missions (c’est–dire, par le biais de projets d’vitement) ne serait pas suffisante, leur avis: la rduction des missions reste la priorit頻, avant tout. Pour rappel, la capitale franaise s’est fixe comme objectif ambitieux de ne pas dpasser 1,5 millions de tonnes de CO2 autrement dit, presque moiti moins que le Japon cette anne.

La Commission europenne tente de verdir l’aviation et le transport maritime (article paru le 16/07/2021) Accrotre la part des carburants durables dans les secteurs ariens et maritimes. Telle est la proposition de la Commission europenne qui a prsent plusieurs projets de textes en ce sens. Une amorce de dcarbonation sur des secteurs trs en retard. Lire la news
Paris: le tribunal annule deux permis de construire pour pollution atmosphrique accrue (article paru le 05/07/2021) Par deux jugements rendus le 2 juillet, le tribunal administratif de Paris a annul les permis de construire de deux projets de construction parisiens au motif qu’ils sont de nature porter atteinte la salubrit publique.
Il s’agit des pr… Lire la news
Jeux olympiques: l’amnagement du village des mdias stopp par les espces protges (article paru le 08/04/2021) Par une ordonnance rendue le 6avril, la cour administrative d’appel de Paris a suspendu partiellement la demande de deux associations et de 36 riverains l’arrt prfectoral autorisant l’amnagement de la ZAC Cluster des mdias. Cette zone,… Lire la news

Article publi le 29 juillet 2021

Similar Articles

Comments