Angela Merkel au chevet des sinistrés

REPORTAGE

C’est un paysage de désolation qu’a découvert Angela Merkel. La chancelière s’est rendue dimanche en Rhénanie-Palatinat, dans le sud-ouest de l’Allemagne, où elle a rencontré des habitants encore sous le choc. Cette région, l’une des plus touchées par des inondations dramatiques, déplore la perte de 110 personnes, sur un total de 157 dans le pays. La chancelière, qui a promis des aides massives pour la reconstruction, a fait part de sa vive émotion. « Je dirais presque que la langue allemande a du mal à trouver les mots pour décrire la dévastation qui a été causée », a-t-elle déclaré. Europe 1 était sur place. 

« Elle a promis des aides, mais ce sont des promesses »

Dès son arrivée, la chancelière s’est rendue sur les hauteurs de Schuld, près de Bonn. L’air grave, elle a alors longuement constaté les dégâts en contrebas, dans le fond de la vallée, où les maisons ont été emportées par les eaux en furie et où il ne reste plus près de la rivière qu’une vaste plaine boueuse où s’activent les tractopelles. Puis elle est descendue à la rencontre de la population, les pieds dans la boue, s’entretenant plusieurs minutes avec Rene Haas, devant sa maison presque entièrement dévastée. 

« Elle a promis des aides, de mettre tout en œuvre pour nous aider. Mais ce sont des promesses. Nous avons aussi parlé de quand cette aide allait arriver. Nous sommes tous dans le besoin, nous sommes tous dans la merde”, se désole cet habitant. 

Un plan d’urgence d’au moins 300 millions d’euros 

Les habitants armés de pelles et de raclettes s’arrêtent quelques instants au passage d’Angela Merkel, avant de reprendre leur lourde tâche : le nettoyage d’un village fantôme. Après presque une heure de présence, la chancelière a ensuite pris la parole lors d’une conférence de presse dans la ville voisine de Adenau. 

« Ce que j’ai pu voir est vraiment réconfortant, de voir comment les gens se serrent les coudes, comment ils s’entraident. C’est d’une telle solidarité pour toutes les communautés affectées », a déclaré Angela Merkel.  Cet après-midi, les autorités fédérales ont annoncé l’adoption prochaine d’une aide d’urgence d’au moins 300 millions d’euros, avant un vaste programme de reconstruction de plusieurs milliards d’euros. 

Similar Articles

Comments