le devenir du site nuclaire aprs dmantlement interroge

L’Autorit environnementale a tudi le projet de dmantlement du racteur de Brennilis. Elle regrette qu’EDF ne prcise pas la destination finale du site aprs assainissement. L’information est pourtant capitale pour fixer le niveau de dpollution.

Le 23 juin, l’Autorit environnementale (Ae) a adopt son avis sur le projet de dmantlement dfinitif du racteur nuclaire de Brennilis (Finistre). Elle estime que le dossier dpos par EDF en juillet 2018 n’indique pas clairement la destination finale du site. Ce point est pourtant essentiel, rappelle l’Ae, puisqu’il dtermine l’tat final du site et dimensionne donc les travaux de dconstruction des btiments et de dpollution des sols.

Le dmantlement de la centrale nuclaire de Brennilis, exploite de 1972 1985, a commenc en 1997. Pour l’instant, seul un dmantlement partiel a t engag. En 2012, l’Autorit de sret nuclaire (ASN) avait rendu un avis dfavorable au dossier de dmantlement complet prsent par EDF car il n’existait pas de solution d’entreposage pour les dchets de faible et moyenne activit vie longue (FMA-VL) issus du dmantlement. Depuis, la construction de l’Installation de conditionnement et d’entreposage des dchets activs (Iceda) a t acheve sur le site de la centrale du Bugey (Ain).

Un site vocation industrielle?

Depuis 2012, le combustible a t retir, les circuits rincs, certains des btiments dtruits et des sols pollus assainis. L’enjeu est maintenant de dconstruire le bloc racteur (sur environ 15 ans) et d’assainir l’enceinte racteur (sur environ 2 ans). Ces oprations doivent permettre le retour l’herbe, c’est–dire librer les cinq hectares du site pour de nouvelles activits non nuclaires.

L’un des principaux reproches formuls par l’Ae concerne le devenir du site l’issue du dmantlement. Cet lment est dterminant car il conditionne le niveau d’assainissement des sols, explique l’Ae, rappelant que la rglementation impose de justifier le niveau d’assainissement retenu.

Selon l’Ae, la situation de l’installation, dans le parc naturel rgional d’Armorique et proximit de nombreux sites protgs ou inventoris, ainsi que la qualit de la biodiversit et sa vocation touristique, justifient une dpollution permettant l’avenir une varit d’usages large. En juillet 2019, l’ASN demandait dj EDF de rendre l’tat des sols compatible avec tout usage.

Mais l’lectricien est plus vague. Les usages futurs du site ne sont pas clairement exposs, regrette l’Ae. Certaines parties du dossier les limitent des usages industriels assortis du maintien de servitudes. En effet, EDF considre que la zone d’implantation [du racteur] est « une zone vocation industrielle » . Dans son avis, l’Ae souhaite donc qu’EDF envisage des travaux complmentaires et value leurs impacts.

Quel devenir pour le radier?

L’Autorit constate aussi qu’EDF n’envisage de dconstruire les infrastructures que sur un mtre de profondeur avant comblement. Cette option ne permet donc pas un retour l’tat initial du site. Surtout, aucune mesure de la pollution ventuelle sous le radier de l’enceinte racteur n’est prsente, explique l’Ae qui prcise que celui-ci est situ une quinzaine de mtres de profondeur.

L’Autorit ajoute qu’EDF lui a assur que des mesures de pollution du sol situ sous le btiment racteur seraient pralablement ralises. Elle aimerait surtout savoir quelles suites seront donnes d’ventuelles dcouvertes de pollution

Quant au comblement des galeries et parties souterraines des btiments dconstruits, il devrait tre ralis avec 66000 gravats issus du dmantlement d’installations de surface. L’Ae recommande de mieux justifier que leur composition ne sera pas susceptible de polluer la nappe.

Nuclaire: les exploitants oublient l’obligation de dmantlement immdiat (article paru le 04/03/2020) Dans un rapport remis la commission des finances du Snat, la Cour des comptes pointe des stratgies de dmantlement nuclaire qui ne respectent ni les obligations lgales, ni la doctrine de l’ASN, en termes de calendrier et de dpollution. Lire la news
Dmantlement de la centrale de Brennilis : la question des dchets radioactifs tourne au casse-tte (article paru le 24/10/2012) L’ASN a rejet le dossier de dmantlement complet dpos par EDF. En cause, l’absence de solution de stockage pour les dchets, suite l’arrt de la construction de l’Iceda sur la centrale du Bugey. Une situation qui pourrait s’terniser. Lire la news
Note Tlcharger l’avis de l’Ae Plus d’infos

Article publi le 25 juin 2021

Similar Articles

Comments