Enquête préliminaire pour détournement de fonds publics à la mairie de Fort

L’ouverture d’une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics à la mairie de Fort-de-France a été révélée notamment par l’Agence France Presse (AFP) vendredi 25 juin 2021, soit deux jours avant le second tour des territoriales. La ville par le biais de son maire, a rapidement réagi.

Peggy Pinel-Fereol

Publié le 25 juin 2021 à 13h38,

mis à jour le 25 juin 2021 à 14h46

C’est par le biais d’un communiqué publié en milieu de journée que le maire de Fort-de-France, Didier Laguerre (3e sur la section Fort-de-France de la liste Alians Matinik menée par Serge Letchimy) a réagi sur la publication d’article sur l’enquête préliminaire détournement de fonds publics. 

Ce dispositif mis en place en 2002, ayant pour objectif de « réduire les effectifs et la masse de la ville », aurait selon le maire « démontré son efficacité » et permit « à la ville de retrouver des marges de manœuvre financières sans licenciement ni aucune augmentation d’impôt ». 

Contrairement à ce qui est affirmé, ce dispositif a démontré son efficacité comme l’ont confirmé une étude réalisée par un cabinet indépendant en septembre 2019, le rapport parlementaire Patient/Cazeneuve, ainsi que le Premier ministre Édouard Philippe dans un courrier du 6 janvier 2020, en réponse à un référé de la Cour des Comptes à ce sujet.

Combien d’agents ont bénéficié de ce dispositif de départ à la retraite ? 

Selon le communiqué de la ville, 863 (sur 1364) agents de la mairie de Fort-de-France qui seraient partis à la retraite de manière anticipée entre 2002 et 2020 grâce à ce plan d’incitation financière. 

Le nom de Serge Letchimy est doublement cité. En effet, c’est sous sa mandature que le dispositif a été mis en place. Par ailleurs, il en a bénéficié début 2016 pour partir à la retraite. 

Daniel Marie-Sainte, conseiller territorial sortant et candidat (3e sur la section Centre) sur la liste Gran Sanblé menée par Alfred Marie-Jeanne, aurait également bénéficié d’un départ anticipé à la retraite début 2005. 
Très rapidement, il s’est expliqué sur les réseaux sociaux, précisant qu’il était serein quant à la procédure dont il a bénéficié. 

Je n’ai jamais entendu dire que la justice m’ait reproché d’avoir reçu d’indemnité de mon ancien employeur ! En tout cas, si elle s’y intéresse, je me tiens à sa disposition en toute tranquillité d’esprit !

Les deux hommes sont candidats au second tour des élections territoriales prévues ce dimanche 27 juin 2021.

La campagne électorale se clôture ce vendredi 25 juin 2021 à minuit…dans cette ambiance.

Similar Articles

Comments