Free shipping on any purchase of 75$ or more!

jeudi, août 11, 2022

Le Comité Stratégique du Tourisme Outremer (CSTOM) est né « pour donner des

-

Le premier CSTOM a été installé jeudi 3 février 2022 à Paris. Il vise à promouvoir « un tourisme durable et résilient » dans les Outre-mer, après 2 ans de restrictions d’activités liées à la crise sanitaire. Objectif : « donner des perspectives au secteur » selon le ministre Sébastien Lecornu.

Le CSTOM (Comité Stratégique du Tourisme Outremer) s’est réuni pour la première fois lors d’une visioconférence pilotée depuis Paris, jeudi 3 février 2022. Cette nouvelle instance a permis aux institutionnels et aux professionnels du tourisme d’évoquer la déclinaison du plan Destination France dans les territoires d’Outre-mer. Il a pour ambition d’ »appuyer la sortie de crise et de permettre au secteur touristique français de garder et d’accroître son attractivité à horizon 2030″.

« Fortement impactés par la crise sanitaire », les professionnels du secteur ont été accompagnés à travers « des mesures d’aide d’urgence spécifiques, adaptées et prolongées pour tenir compte de la situation particulière des Outre-mer ». Le 27 janvier 2022, le Président de la République a en effet annoncé le « maintien du fonds de solidarité » dans les territoires touchés par les restrictions d’activités.

Si soutenir dans l’urgence est nécessaire, il faut aussi maintenant donner des perspectives au secteur : renforcer sa résilience, accompagner sa montée en gamme et sa transition vers un modèle d’activité plus durable. C’est l’ambition que nous portons à travers la mise en place de ce CSTOM.

Sébastien Lecornu – ministre des Outre-mer

Dans sa dernière étude sur l’impact économique de la crise pour 2021 rendue publique en milieu de semaine, Ziléa, le club des professionnels du tourisme en Martinique, annonce des pertes « importantes ».

– 51% de pertes de chiffre d’affaires pour l’ensemble des hôtels de l’île. Dans les agences de voyages, cette perte oscillait entre 88 et 95% l’année dernière par rapport à 2019 « selon les entreprises ». Concernant les locations de voitures, d’après Ziléa encore, « sur 12 sociétés implantées à l’aéroport Aimé Césaire, et qui représentent environ 45% du parc automobile en location », l’écart est de – 39% en 2021 vs 2019.  

Les destinations ultramarines sont des joyaux et les outils du Plan Destination France y seront déployés pour rebondir et reconquérir les clientèles (…).

Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé du tourisme et des Petites et Moyennes Entreprises

Les deux ministres ont promis que les « mesures concrètes et les nouvelles opportunités présentées, seront déclinées en Outre-mer par bassin régional, avec l’appui de l’opérateur Atout France ».   

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici