Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, août 13, 2022

prolongation de l’allocation de soutien si le budget le permet –

-

Comme chaque semaine, les membres du gouvernement se sont réunis ce mercredi. Parmi les discussions du jour, un projet de délibération sur la prolongation de l’allocation de soutien Covid-19 jusqu’au 28 février. Une mesure qui doit encore être validée par le Congrès et « sous réserve des capacités budgétaires » de la Calédonie.

Les effets de la crise sanitaire se font encore bien sentir, notamment sur l’économie calédonienne. Le gouvernement vient donc de « modifier la délibération concernant les mesures de soutien aux secteurs durablement touchés par les conséquences économiques liées à la crise de la Covid-19. Une modification qui vise à prolonger l’allocation jusqu’à février 2022, dans les mêmes formes et conditions », mais attention sous réserve des capacités budgétaires.

En effet, au 31 décembre 2021, selon la CAFAT « la totalité de l’enveloppe dédiée au financement de cette allocation a été consommée. Le projet de budget 2022 prévoit une enveloppe d’un montant de 600 millions de francs pour prolonger ce dispositif en 2022. Ce financement est donc subordonné par l’octroi d’un nouvel emprunt d’un montant de 25 milliards de francs, en cours d’instruction. »

Un dispositif de chômage partiel spécifique dit « allocation de soutien Covid-19 » qui serait renouvelé jusqu’à la fin du mois, dans les mêmes conditions et les mêmes formes, après vote du Congrès.

Pour rappel, le bénéfice de « l’allocation de soutien covid-19 » est limité à la compensation des pertes de salaires résultant des conséquences économiques durables de la crise covid-19. L’entreprise doit justifier l’une des conditions suivantes :

  • maintenir son activité, mais être dans l’impossibilité de fournir du travail à ses salariés soit sur le lieu de travail soit en télétravail ;
  • être confrontée à une baisse d’activité, conséquence de la crise Covid-19.

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici