Free shipping on any purchase of 75$ or more!

lundi, juin 27, 2022

flambée des prix de l’alcool pour diminuer la consommation chez les jeunes

-

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le prix de l’alcool flambe en Irlande
! Une hausse qui n’a rien à voir avec l’inflation. En effet, elle est actée par les autorités dans le but de réduire la consommation d’alcool. Dix centimes de plus pour chaque gramme d’alcool et un prix doublé pour une pinte de bière. Une mesure mise en place pour protéger les jeunes Irlandais, plus gros consommateurs en Europe. 

Un pack de bières à 43 euros

Dans ce supermarché, leur caddie déborde. Matthew et Josh sont en plein ravitaillement pour une soirée. « J’achète des bières, du cidre, j’ai de tout », nous raconte le premier. Mais les promotions alléchantes ont disparu du rayon alcool de ce supermarché. Alors forcément, le passage en caisse devient tout de suite beaucoup plus douloureux pour ces jeunes de 19 ans. « Ce pack de bière coûtait 24 euros et maintenant 43. C’est une blague ces nouveaux prix, je ne suis pas d’accord. Ça ne changera rien du tout », enrage Matthew. « Cela gâche tout le plaisir. Je suis déjà fauché, alors je crois qu’on va devoir le voler maintenant » abonde Josh, en plaisantant.

Un rire nerveux qui cache un mal-être plus profond chez les jeunes. A cause de son petit budget, Emma songe carrément à arrêter ses études pour aller gagner sa vie. « La vie sociale fait partie de l’université. Si on ne peut plus rien faire, on ne voudra plus y aller », lâche-t-elle, désabusée. 

Une décision prise pour un « changement générationnel »

De leur côté, certains vendeurs redoutent une ruée vers l’Irlande du Nord, à une heure de route de Dublin. Mais Eunan McKinney, le porte-parole de l’Association « Action Alcool », ne croit pas à ce scénario « L’alcool est beaucoup moins cher en Irlande du Nord qu’ici, alors que le consommateur moyen, va au plus pratique. On verra une baisse des ventes d’alcool parce que le prix a une influence sur la prise de décision de l’acheteur. C’est un changement générationnel comme on a pu voir pour le tabac », a-t-il prédit.

Il faudra attendre environ vingt ans pour mesurer les effets sur la prochaine génération. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici