Free shipping on any purchase of 75$ or more!

dimanche, juillet 3, 2022

le procès de son ex-compagne, Ghislaine Maxwell, s’est ouvert à New York

-

Alexis Guilleux, édité par Laura Laplaud
07h13, le 30 novembre 2021

Ghislaine Maxwell est accusée d’avoir aidé le milliardaire Jeffrey Epstein à agresser sexuellement des jeunes femmes mineurs entre 1994 et 2004. Alors que le procès de l’héritière britannique s’est ouvert lundi à New York, et que la cour l’a décrite comme une « prédatrice », elle continue de plaider non coupable.

Au premier jour de son procès à New York, les procureurs ont dépeint Ghislaine Maxwell comme une « prédatrice », une « rabatteuse » qui attirait et manipulait des adolescentes pour Jeffrey Epstein, en les mettant en confiance. « Un plan méthodique » pour un « système pyramidal d’abus » avec au sommet Jeffrey Epstein.

La défense estime que Ghislaine Maxwell est un « bouc-émissaire »

Plus de deux ans après le suicide en prison de son ex-compagnon Jeffrey Epstein, l’héritière britannique du magnat de la presse Robert Maxwell, est apparue agitée devant la cour, enlevant et remettant à répétition ses lunettes sur son nez, faisant passer ainsi de nombreuses notes à ses avocats. Ghislaine Maxwell est inculpée, entre autres, d’incitation à des actes sexuels illégaux pour des faits remontant à la période 1994-2004.

Selon la procureure, l’ex-femme mondaine était plus qu’une simple facilitatrice mais « une partenaire des crimes odieux » du pédocriminel Jeffrey Epstein. Mais selon ses avocats, Ghislaine Maxwell est un « bouc-émissaire » pour les agressions commises par son ex-partenaire. Une ligne directrice qui devrait être suivie par la défense au cours des six prochaines semaines. Elle devrait également remettre en cause la parole et les souvenirs des quatre plaignantes anonymes, dont deux étaient mineures au moment des faits. 

Un procès qui sera certainement très suivi, en raison des liens qu’entretenait Jeffrey Epstein avec le monde médiatique et politique. Ghislaine Maxwell, elle, nie tout en bloc. Elle ne devrait pas s’exprimer au cours du procès et risque la perpétuité. 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici