Free shipping on any purchase of 75$ or more!

samedi, août 13, 2022

Irrigation : mise en eau progressive du barrage de Moreau, à Goyave

-

Le barrage de Moreau à Goyave doit répondre à des objectifs majeurs visés par la région Guadeloupe : il s’agit de promouvoir une agriculture compétitive et durable et de répondre aux besoins premiers de la population, via la fourniture d’une eau en quantité, prioritairement destinée à l’agriculture.

Rémi Defrance, Nadine Fadel

Publié le 4 novembre 2021 à 16h48,

mis à jour le 4 novembre 2021 à 18h37

Après sept ans de travaux, le barrage de Moreau, à Goyave, sera bientôt opérationnel. Il sera livré en février 2022.

Mais, d’ores et déjà, la Région Guadeloupe a procédé à la mise en eau de l’infrastructure, mercredi 3 novembre 2021. Cette opération a consisté en un remplissage partiel de la retenue.

Pour une agriculture performante

Installé sur 9,8 hectares et d’une capacité de 950.000 mètres cubes, cet ouvrage, concrétisation de l’extension du réseau d’eau agricole, servira à l’irrigation principale des terres cultivées.
Le fait est que la surface agricole utile (SAU) de la Guadeloupe est de 52.000 hectares, soit la plus importante des départements d’Outre-mer. Ses besoins en eau sont donc tout aussi importants.

Le barrage de Moreau pourra également, parfois, prendre le relais dans la distribution de l’eau potable.

Financé par le FEADER (fonds européen agricole pour le développement rural), la Région Guadeloupe et l’Etat, ce barrage aura couté un peu plus de 37 millions d’euros.

©Région Guadeloupe

Aujourd’hui, l’enjeu est de réunir les conditions pour une agriculture guadeloupéenne performante, qui doit compter sur une ressource essentielle : l’eau.

La Région participe ainsi à étendre le réseau d’eau agricole, aux exploitations situées sur la Côte-au-Vent, à travers la réalisation de cet ouvrage.

Il s’agit de mobiliser les ressources disponibles, en créant les opportunités pour accélérer notre transition agro-écologique.

Région Guadeloupe

 

Un emplacement naturellement riche en eau

Stéphane Bonnet, maître d’œuvre sur cette opération, pour le compte de la société Safège, nous explique d’où provient l’eau. Il s’avère que l’ouvrage est stratégique de par sa position, l’abondance de l’eau dans
son environnement, ou encore son niveau altimétrique, qui permettra de renforcer, notamment en période de Carême, l’irrigation des terres destinées à l’agriculture de la Côte-au-Vent.
Stéphane Bonnet est au micro de Rémy Defrance :

Stéphane Bonnet

©Rémy Defrance – Guadeloupe La 1ère

Le site du barrage de Moreau, avant et après la mise en eau.

©Région Guadeloupe

A (re)voir le reportage de Rémi Defrance et Jacky Massicot :

Irrigation : la mise en service du barrage de Moreau

©Rémi Defrance et Jacky Massicot – Guadeloupe la 1ère

 

Share this article

Recent posts

Popular categories

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici